Logos SINP
Bius thoracicus (Fabricius, 1792)

(Arthropoda, Hexapoda, Coleoptera)

Informations générales

Taille :

6 à 8 mm.

Diagnose :

Ténébrion au corps allongé, parallèle, au pronotum non transverse et à ponctuation irrégulière sur les élytres, de couleur brun sombre à pattes rouge ferrugineux.
 
Détermination :

moyennement difficile.

Période d’observation :

Les adultes sont actifs de mai à octobre.

Biologie-éthologie :

Bius thoracicus est l’hôte des chandelles de résineux dans des contextes de vieilles forêts matures. Il se prend le plus souvent par exemplaires isolés, surtout au printemps et à l’automne, sous les écorces déhiscentes des arbres morts sur pied en général bien exposés, au milieu des débris assez secs issus de l’activité des xylophages pionniers et autres insectes foreurs. Sa larve détritiphage vit aux dépens des exuvies, cadavres d’insectes et autres restes d’origines variées qui forment avec de la sciure des accumulations sous les écorces et les fissures de carie blanche sèche et pulvérulente.

Biogéographie et écologie :

Espèce boréo-alpine ayant une assez large répartition en Europe moyenne et septentrionale. Très rare et très localisé.

D’après :

Brustel (H.) & Soldati (F.), 2009. – Redécouverte en France de Bius thoracicus (Fabricius, 1792), après 150 ans d’absence d’observation (Coleoptera, Tenebrionidae). Bulletin de la Société entomologique de France, 114 (1) : 5-9.
Brustel, H., Valladares, L. 2012. - Bius thoracicus (Fabricius, 1792) (Coleoptera, Tenebrionidae) et Coléoptères associés découverts dans le Luchonnais (Pyrénées centrales). Le Coléoptériste, 15 (2), 84-90.

L. Valladares (EIPurpan (UMR INRA / INPT 1201 Dynafor), 2017

Téléchargements et liens externes

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images