Logos SINP
Bufo bufo (Linnaeus, 1758)

Crapaud commun (Le) ( Français )

Common Toad (Anglais, -)

(Chordata, Amphibia, Anura)

Informations générales

Taille/poids :

Espèce de taille moyenne atteignant une dizaine de centimètres chez les mâles et une quinzaine de centimètres pour les plus grosses femelles.

Diagnose :

Corps trapu, avec une tête large et aplatie ; les membres sont courts et robustes. L’iris est doré ou cuivré, parfois rougeâtre ; la  pupille est horizontale. La peau est épaisse et très verruqueuse, avec la présence de deux volumineuses glandes parotoïdes en arrière des yeux. La coloration dorsale est très variable, en général brunâtre (noirâtre chez les juvéniles), parfois vert olive, parfois plutôt rougeâtre, avec des taches sombres plus ou moins marquées ; le ventre est gris marbré de sombre.

Détermination :

Le Crapaud commun est une espèce facile à identifier sur photographie.

Espèces proches :

Le Crapaud commun peut être confondu avec une espèce proche, le Crapaud calamite. Ce dernier se distingue toutefois très facilement du premier par la coloration jaune citron ou verdâtre de son iris et par la présence d’un liseré clair longitudinal au milieu du dos.

Période d’observation :

La période d’activité du Crapaud commun va de février-mars à octobre-novembre. Son activité est crépusculaire et nocturne, et peut s’étendre dans la journée lorsqu’il est dans l’eau au moment de la reproduction ou par temps orageux. Pendant la période hivernale, elle trouve refuge à terre, parfois simplement enfoui dans le sol sous les feuilles ou alors dans des anfractuosités, dans des souches ou des terriers de rongeurs.

Biologie-éthologie :

Le Crapaud commun migre vers ses habitats de reproduction entre février et avril selon les endroits, sur des distances de quelques centaines de mètres jusqu’à 1 km. Les œufs sont déposés dans l’eau, attachés les uns aux autres en un cordon. Prolifique, chaque femelle peut ainsi produire 5000 à 7000 œufs supposément tous les deux. Cette espèce chasse à l’affût toute sorte de petits invertébrés, essentiellement des arthropodes (insectes, mille-pattes, araignées).

Biogéographique et écologie :

On rencontre cette espèce dans presque toute l’Europe, très au nord jusqu’en Finlande. On la rencontre aussi dans le nord-ouest de l’Afrique et dans une partie de l’Asie. Cette espèce est nettement inféodée au milieu forestier, mais on peut la rencontrer dans une grande variété de paysages, jusque dans le milieu urbain. Ses habitats de reproduction peuvent être assez variés, mais elle présente une nette préférence pour les étangs.

Pour aller plus loin :
Duguet, R. & Melki, F. 2003. Les Amphibiens de France, Belgique et Luxembourg. Parthénope. Biotope, Mèze. 480 pp.

J.C. De Massary (MNHN (UMS 2006 PatriNat)), 2016

Téléchargements et liens externes

COROLLA Jean-Pierre, FEY Laurent, KUPFER Michel, in : DORIS, 1/1/2013 : Bufo bufo (Linnaeus, 1758), http://doris.ffessm.fr

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images