Mycterus curculioides (Fabricius, 1781)

(Arthropoda, Insecta, Coleoptera)

Informations générales

Taille :

4-10 mm

Diagnose :

corps allongé, cylindrique, convexe, entièrement brun-noir y compris les appendices. La face supérieure est couverte d’une pubescence variable, soit fine, courte et blanchâtre, soit jaune d’or, plus longue et bouclée. La tête est prolongée en rostre deux fois plus long que large, avec les yeux très saillants. Les antennes sont filiformes et dépassent le bord postérieur du pronotum. Celui-ci est transverse, à côtés parallèles, très fortement ponctué. Les élytres sont un peu luisants, à côtés parallèles, finement ponctués avec le 5e interstrie légèrement costiforme.

Identification :

assez facile.

Confusions possibles :

les Curculionidae qui ont également la tête prolongée en rostre, ont les antennes coudées après le premier antennomère qui est plus gros et long que les suivants.

Périodes d’observation (adultes) :

mai à juillet.

Biologie-éthologie :

la biologie de cette espèce n’est pas connue. Les adultes sont floricoles.

Biogéographie-écologie :

Milieux ouverts bien exposés, garrigues d’Europe centrale et méridionale.

Références : Portevin G., 1934. Histoire Naturelle des Coléoptères de France. Tome III: Heteromera, Phytophaga. Paris, Lechevalier: 374 p.

Hervé Bouyon (), 2021

Téléchargements et liens externes

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images