Espèce

cd_nom

Fiche descriptive

Longueur 60-87 cm, envergure 87-125 cm, poids 1,5-2,5 kg (femelle) – 3,5-5 kg (mâle).

Il habite en France les forêts montagneuses denses. Il est plus sensible à la structure de l’habitat qu’à la maturité du boisement ou aux essences dominantes. Ses préférences vont vers les vieux massifs de conifères, montrant des faciès de forêts claires, au sous-bois dominé par la Myrtille Vaccinium myrtillus et autres Éricacées. La Myrtille joue un rôle important pour l’alimentation des adultes et des poussins, le camouflage et le couvert thermique.

Le Grand Tétras se nourrit surtout de végétaux (feuilles, bourgeons, fleurs et fruits), sauf les poussins qui dépendent d’invertébrés lors de leur premier mois. En hiver, il mange presque exclusivement des aiguilles de conifères lorsque la neige couvre les autres ressources. La consommation de ces éléments à faible valeur calorique est permise par un très long cæcum pour la digestion bactérienne de la cellulose et la prise de graviers pour le broyage mécanique. Pour ces derniers, il vient régulièrement picorer le long des routes. Il est estimé que le mâle doit absorber plus de 400 g d’aiguilles quotidiennement.

L’espèce est grégaire durant la moitié de l’année, sauf les mâles adultes qui tendent à rester solitaires. Ceux-ci paradent dès le mois de janvier dans des boisements clairiérés, se rapprochant petit à petit des places de parade traditionnelles, où l’activité est maximale durant 3 à 4 semaines. Une fois accouplées, les femelles s’isolent pour nicher.

Le nid est une dépression garnie d’herbes et d’aiguilles de pin, cachée dans la végétation dense et le plus souvent au pied d’un arbre. La ponte de 6 à 8 œufs est déposée entre mi-avril et mi-juin. Une ponte de remplacement est possible si la première est perdue au début de l’incubation. L’incubation dure 25 jours pendant lesquels la femelle, qui couve seule, quitte le nid matin et soir pour se nourrir. Les jeunes sont capables de vols précoces à l’âge de 2 semaines mais la croissance complète dure plusieurs mois. Les mâles n’acquièrent leur poids adulte qu’à l’âge de 1 an.

Spanneut, L.(Ecosphère, Service du Patrimoine Naturel.), 2008

Domaines et territoires