Apus apus (Linnaeus, 1758)

Martinet noir ( Français )

Common Swift [bird] (Anglais)

(Chordata, Aves, Caprimulgiformes)

Informations générales

Longueur 16-17 cm, envergure 42-48 cm, poids 31-56 g.

Ancien habitant des falaises et des grottes, il s’accommode maintenant des cavités de nos bâtiments, ce qui lui a permis de conquérir une aire géographique immense. Sa capacité à nicher à des latitudes élevées tient notamment à une période de reproduction raccourcie et à son aptitude à quitter momentanément les zones de mauvais temps, les jeunes pouvant survivre plusieurs jours sans nourriture. Si l’on excepte les contacts ponctuels en vol avec l’eau, il mène une vie totalement aérienne, incluant un sommeil nocturne en vol. La nature du terrain sous-jacent importe moins que la quantité d’insectes qu’il produit.

Le Martinet noir se nourrit en vol d’insectes et d’araignées en suspension dans l’air, de taille petite à moyenne (« plancton aérien »). Il chasse plus au-dessus de l’eau par temps médiocre, l’émergence d’insectes aquatiques étant alors plus importante que celle des insectes terrestres. Les aphides, hyménoptères, coléoptères et diptères constituent la majorité de ses proies. Les groupes les plus importants sont observés en été, peu avant la migration ; ils peuvent comprendre plusieurs centaines à plus de 1 000 individus lorsque la nourriture est abondante.

L’espèce est grégaire, formant des colonies de quelques dizaines de couples. Elle est monogame et les couples sont fidèles d’une année sur l’autre. Les accouplements ont lieu au nid et en vol. Les deux partenaires se relaient sur le nid. Les membres d’une même colonie pratiquent fréquemment de bruyantes poursuites, les oiseaux au nid s’y joignant plus volontiers en soirée.

Le nid est construit sur une surface plate et se compose de paille, d’herbe, de feuilles et de plumes, le tout cimenté par de la salive. L’unique ponte de 2 ou 3 œufs est déposée entre mai et mi-juin. L’incubation (19 à 27 jours) comme le nourrissage au nid (37 à 56 jours) ont une durée très variable, qui s’allonge en cas de conditions froides ou pluvieuses. Les jeunes s’envolent généralement le matin alors que leurs parents sont absents. Ils sont immédiatement indépendants.

Spanneut, L. (Ecosphère, Service du Patrimoine Naturel.), 2008

Téléchargements et liens externes

Anonyme (à paraître). Cahiers d'habitats Natura 2000. Connaissance et gestion des habitats et des espèces d'intérêt communautaire. Cahiers Oiseaux (version provisoire de 2008), Ministère en charge de l'écologie - MNHN.

Anonyme (à paraître). Cahiers d'habitats Natura 2000. Cahiers Oiseaux - Bibliographie générale, 4 pages - (version provisoire de 2008), Ministère en charge de l'écologie - MNHN.

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images