Logos SINP
Cecropis daurica (Laxmann, 1769)

Hirondelle rousseline ( Français )

Red-rumped Swallow (Anglais)

(Chordata, Aves, Passeriformes)

Informations générales

Taille/poids :

Longueur totale : 16 à 17 cm. Poids : 20 à 29 g.

Diagnose :

Cette hirondelle de taille moyenne a des dimensions très proches de celles de l'Hirondelle rustique. Les adultes ont les parties supérieures bleu-noir brillant, la nuque et les joues rousses, le bas du dos orangé se fondant vers l'arrière en un croupion blanchâtre. Les parties inférieures sont uniformément roussâtres et la queue est profondément échancrée.

Détermination :

Simple. Facile sur photo.

Espèces proches :

Des confusions peuvent intervenir avec nos deux hirondelles les plus communes, en particulier l'Hirondelle rustique. Cette dernière possède un menton rouge brique, un collier noirâtre et de très longs filets à la queue. Elle n'a pas de croupion clair.

Période d’observation :

Mars-avril à septembre-octobre.

Biologie-éthologie :

Une étude a montré l'importance des insectes hyménoptères ailés dans l'alimentation de cette hirondelle.

Biogéographie et écologie :

L'aire de répartition de l'espèce s'étend de manière plus ou moins continue du Maroc et du sud de l'Europe jusqu'à l'extrême-est de l'Asie, ainsi qu'en Afrique centrale et orientale. Dans un biotope souvent aride, deux éléments favorables à son installation sont la présence de falaises rocheuses, même de petite taille, et celle d'eau, à la rigueur sous forme de sources ou de filets ruisselants.

Compilé par J. Comolet-Tirman à partir des Cahiers d’habitats. (UMS 2006 Patrimoine Naturel (AFB / CNRS / MNHN)), 2017

Téléchargements et liens externes

Pascal, M., Vigne, J.-D. & Clergeau, P. 2003. L'Hirondelle rousseline : Hirundo daurica Linné, 1771. In : Pascal, M., Lorvelec, O., Vigne, J.-D., Keith, P. & Clergeau, P. Évolution holocène de la faune de Vertébrés de France : invasions et extinctions. Rapport INRA/CNRS/MNHN: 241-242.

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images