Isorhipis melasoides (Laporte de Castelnau, 1835)

(Arthropoda, Insecta, Coleoptera)

Informations générales

Taille : 8-11mm

Diagnose :
Corps très allongé, atténué en arrière, convexe, peu brillant, variant du brun-noir au brun-orangé avec la tête et le pronotum noirs. La pubescence dorée, fine et courte est bien visible. Les antennes, courtes, n’atteignent pas le bord postérieur du pronotum. Chez la femelle, elles sont dentées à partir du 4e article, longuement pectinées chez le mâle. Le pronotum est transverse, à ponctuation forte et dense, convexe avec les pointes postérieures courtes dépourvues de carène. La carène latérale du pronotum est entière. Le scutellum est court, arrondi.

Identification : Très difficile.

Confusions possibles :
I. marmottani est plus petit avec la ponctuation pronotale plus forte. I. nigriceps est plus petit avec le scutellum en ovale allongé.

Périodes d’observation (adultes) : Mai à juillet.

Biologie-éthologie :
La larve se développe dans le bois carié de divers feuillus, fréquemment sur
Carpinus, Fagus. Les adultes se rencontrent sur les branches mortes et les arbres morts des forêts de feuillus.

Biogéographie-écologie :
Forêts feuillues d’Europe centrale et orientale.

Références :
Lohse G.A., 1967 : Sternoxia : Eucnemidae. In Freude H., Harde K.W. & Lohse G.A., Die Käfer Mitteleuropas. Band 6. Krefeld, Goecke & Evers: 187-201.

Hervé Bouyon (ACOREP-France), 2020

Téléchargements et liens externes

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images