Espèce

cd_nom

Fiche descriptive

Taille :

Adulte : 36 - 40 mm

Diagnose :

Papillon de couleur fauve orangé et noir sur le dessus. Le dessous présente un motif avec des damiers clairs sur fond orangé. La série de points noirs sur bande orange au niveau des ailes postérieures est caractéristique et visible des deux côtés. Il possède également des taches post-discales noires peu marquées sur le dessous de l’aile antérieure. La taille et les motifs varient selon les sous-espèces. Les femelles sont plus grandes que les mâles. La chenille est noire avec des petits points blanchâtres sur le dos et une ligne latérale blanche ponctuée de noir.

Détermination :

L'adulte est moyennement difficile à reconnaître.

Espèces proches :

Il peut être confondu avec les autres Damiers du genre Euphydryas dont il se distingue par l’absence de bande marginale orange ou rougeâtre sur le dessous.

Période d’observation :

L’adulte est visible d’avril à juillet selon les régions.

Biologie-éthologie :

Le Damier de la Succise réalise un cycle par an. Les mâles sortent de la chrysalide quelques jours avant les femelles et en plus grand nombre. Ils sont souvent territoriaux et surveillent depuis un perchoir l’apparition d’une femelle ou d’un rival. L’accouplement a lieu rapidement après l’éclosion des femelles. Il dure plusieurs heures et peut s’étendre jusque la nuit. La femelle pond plusieurs centaines d’œufs sous les feuilles des plantes hôtes.

Biogéographie et écologie :

Le Damier de la Succise est présent au Maghreb, en Europe et en Asie. Les affinités écologiques varient selon les sous-espèces. En France, la sous-espèce la plus répandue est aurinia. Elle se développe soit sur la Succise des prés dans les prairies humides, les landes et les tourbières, soit sur la Scabieuse colombaire et la Knautie des champs dans les pelouses sèches. Les autres sous-espèces se trouvent respectivement dans les habitats de la Gentiane croisette, de la Gentiane alpine, la Gentiane acaule, la Grande gentiane et des Chèvrefeuilles.

D’après

Bellmann, H. (trad. Luquet, G.), 2013. Quel est donc ce papillon ? Les guides Nathan. Paris. 449 p.
Doux Y., Gibeaux C., 2007. Les papillons de jour d’Île-de-France et de l’Oise. Biotope, Mèze. Muséum national d’Histoire naturelle, Paris. 288 p.
Lafranchis, T., Jutzeler, D., Guilloson, J.-Y., Kan, P., Kan, B. 2015. La vie des papillons. Editions Diatheo. Montpellier. 751 pp.
Lafranchis, T. 2016. Papillons de France. Editions Diatheo. Montpellier. 351 pp.

Puissauve R., Legros B. & Dupont P., 2015. Fiches d’information sur les espèces aquatiques protégées

https://inpn.mnhn.fr/fichesEspece/EspecesEauDouce/Damier_succise-E.aurinia_2015.pdf

Bensettiti, F. & Gaudillat, V. 2004. Cahiers d'habitats Natura 2000.

http://inpn.mnhn.fr/docs/cahab/fiches/1065.pdf

J. Ichter(), 2019

Fiches descriptives

Puissauve R., Legros B. & Dupont P., 2015. Fiches d’information sur les espèces aquatiques protégées : Damier de la Succise, Euphydryas aurinia (Rottemburg, 1775). Service du patrimoine naturel du MNHN & Onema

Bensettiti, F. & Gaudillat, V. 2004. Cahiers d'habitats Natura 2000. Connaissance et gestion des habitats et des espèces d'intérêt communautaire. Tome 7. Espèces animales. La Documentation française. 353 pp.

Domaines et territoires