Espèce

cd_nom

Fiche descriptive

Longueur : 120-200 cm. Poids : 65-170 kg.
Nouveau-né : longueur : 70-90 cm. Poids : 7-12 kg.

Le Phoque veau-marin est un phoque relativement petit avec une silhouette trapue. Son cou est court et sa tête arrondie se finit par un museau large et obtus avec un nez légèrement retroussé dont les narines se rejoignent presque ventralement dessinant un V ouvert. Il a de grands yeux et de longues vibrisses pâles. Le pavillon auditif, en forme de fente, est moins visible que chez le Phoque gris. Ses membres sont en forme de nageoire. Les antérieurs sont courts et pointus, se finissant par de longues griffes tandis que les postérieurs, généralement petits, ont des extrémités carrés. Ces derniers se trouvent dans le prolongement du corps. La queue est courte. La couleur pelage du Phoque veau-marin varie du gris clair au brun foncé voire noir. La face dorsale est généralement plus foncée que la face ventrale. Son corps est parsemé d’une multitude de petites taches claires chez la forme sombre et foncées chez la forme pâle. Il compte 34 dents : I3/2, C1/1, M5/5.
Le Phoque veau-marin peut se confondre avec le Phoque gris (Halichoerus grypus). Ce dernier a un museau allongé, tandis que le Phoque veau-marin a une tête arrondie, avec un net décrochement entre le front et le museau, lui donnant un air de vieux chien.

Plutôt grégaires et sédentaires, les Phoques veaux-marins ne présentent pas d’organisation sociale précise. Vivant au rythme des marées, ils se dispersent dans l’eau quand la marée monte, seule leur tête est alors visible, et se regroupent (parfois par centaine) à marée basse sur les plages rocheuses et les bancs de sable, appelés « reposoirs ». Ils adoptent alors une position caractéristique « en banane », c’est-à-dire la tête et la queue levée, et deviennent méfiants et farouches, fuyant dans l’eau au moindre dérangement. Ils partent en mer pour se nourrir et reviennent sur terre pour se reposer, se reproduire et muer. La période de mue a lieu en été (juillet-septembre) et dure 3 ou 4 semaines.

La maturité sexuelle est atteinte entre 3 et 5 ans pour les femelles et 3 à 6 ans pour les mâles. L’accouplement peut avoir lieu entre la fin juillet et début septembre, immédiatement après le sevrage de son jeune. La gestation dure 10 mois environ avec une implantation différée et une croissance de l’embryon qui ne commence que deux à trois mois après l’accouplement, comme chez les autres pinnipèdes. La femelle met bas entre mi-juin et mi-juillet/août sur un banc de sable à marée descendante. Elle donne naissance à un ou deux jeunes qui seront sevrés au bout de 4 à 5 semaines. Ils peuvent vivre jusqu’à 35 ans.

Opportuniste, le Phoque veau-marin se nourrit de poissons pélagiques (flets, limandes, carrelets, mulets, merlans, saumons, loches, harengs,...) mais aussi de pieuvres et calamars.

Il fréquente les côtes sableuses et rocheuses et affectionne particulièrement les plages et les baies abritées offrant de nombreux bancs de sable qui se découvrent à marée basse. Il semble préférer les bancs de sable longeant des chenaux profonds qui lui offrent la tranquillité et lui permettent de se jeter à l’eau très rapidement en cas de danger.

Références : ROBINEAU D. 2004. Phoques de France. Fédération française des sociétés de sciences naturelles, Paris. 196p.
BENSETTITI, F. & GAUDILLAT, V. 2004. Cahiers d'habitats Natura 2000. Connaissance et gestion des habitats et des espèces d'intérêt communautaire. Tome 7. Espèces animales. La Documentation Française. 353p.

Audrey Savouré-Soubelet (UMS 2006 Patrimoine Naturel (AFB / CNRS / MNHN)), 2013

Fiches descriptives

Bensettiti, F. & Gaudillat, V. 2004. Cahiers d'habitats Natura 2000. Connaissance et gestion des habitats et des espèces d'intérêt communautaire. Tome 7. Espèces animales. La Documentation française. 353 pp.

Domaines et territoires