Sciurus carolinensis Gmelin, 1788

Écureuil gris ( Français )

Eastern Grey Squirrel (Anglais)

(Chordata, Mammalia, Rodentia)

Informations générales

Description.

Morphologie : écureuil de 500 g environ (adulte), entre 300 et 710 g.
Pelage : dos et flancs gris ; poils agouti séparant les flancs du ventre, sur les pattes, autour des yeux ; ventre blanc à beige. Mélanisme fréquent sur son aire d’origine.
Pas de dimorphisme sexuel.

Biologie.
• Rythme d’activité, comportement : rongeur forestier diurne et solitaire ; trouve abri dans un nid confectionné de branches ou dans une cavité d’arbre.
• Habitat : écureuil strictement forestier, présent dans des peuplements de feuillus, des peuplements mixtes (feuillus-conifères) ; abondant dans les jardins et les parcs urbains.
• Reproduction : maturité sexuelle à 1-2 an ; gestion de 44 j ; 1 ou 2 portées/an de 2 à 3 jeunes, essentiellement entre décembre-février et mai-juin.
• Longévité : jusqu’à 8 ans en nature.
• Régime alimentaire : omnivore, consommant des fruits secs (noisette, noix, gland, faîne,…), bourgeons, fleurs, fruits charnus, graines et chatons de conifères, écorce, sève, champignons, insectes, voire également œufs, oisillons et batraciens. Stocke des réserves (fruits secs) dans la litière.
• Ennemis naturels : rapaces diurnes, petits carnivores, chiens et chats domestiques. Peu sensible aux parasites.

Écologie et distribution.
• Aires d’origine  et d’introduction : originaire du sud-est de l’Amérique du Nord ; introduit dans certains états à l’ouest et au Canada ; introduit également en Grande-Bretagne, Irlande,  Italie et Afrique du Sud. Pas de populations établies en France.
• Principaux facteurs de régulation : effectifs des populations fonction des habitats et des disponibilités alimentaires.

Interactions avec les activités humaines.
Dégâts importants par écorçage des arbres et arbustes. Sur le plan biodiversité, interaction avec l’écureuil roux d’Europe (S. vulgaris).

Confusion possible.
Espèce pouvant être confondue en France avec l’écureuil roux (au pelage gris) et avec le loir (Glis glis), même si celui–ci est beaucoup plus petit en taille. 

J.-L. Chapuis & B. Pisanu (MNHN), 2017

Téléchargements et liens externes

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images