Logos SINP
Callosciurus erythraeus (Pallas, 1779)

Écureuil à ventre rouge ( Français )

(Chordata, Mammalia, Rodentia)

Informations générales

Description.

Morphologie adulte : 300 à 440 g, morphe présent dans les Alpes-Maritimes ; 230 à 320 g, morphe présent dans les Bouches-du-Rhône.
Pelage : variable selon les morphes (voir photo) : pelage du corps brun-olive  et ventre roux-acajou dans les Alpes-Maritimes, corps gris-agouti et ventre jaune pâle à jaune orangé dans les Bouches-du-Rhône. Pas de dimorphisme sexuel.

Biologie.
• Rythme d’activité, comportement : rongeur forestier diurne, solitaire, trouvant abri dans des nids confectionnés avec des branches ou dans des cavités d’arbres.
• Habitats : forêts de feuillus, de conifères ou mixtes (feuillus-conifères), bois, vergers, jardins, parc urbain.
• Reproduction : maturité sexuelle à 1 an ; gestion de 47 à 49 j ; 1 à 2 portées/an de 1 à 3 jeunes, de janvier à avril et de juin à septembre selon les pays.
• Longévité : probablement 2-3 ans en nature, jusqu’à 4 ans en captivité.
• Régime alimentaire : rongeur omnivore à tendance frugivore : fruits d’arbres en automne-hiver, bourgeons, fleurs, fruits charnus en été (très peu d’insectes), voire également œufs, oisillons. Éparpille des réserves sous la litière.
• Ennemis naturels : Peu de prédateurs et de parasites sur ses aires d’introduction.

Écologie et distribution.
• Aires d’origine  et d’introduction : originaire d’Asie de l’Est ; introduit en Argentine, Belgique, Pays-Bas, Italie et en France (une population dans les Alpes-Maritimes et une dans les Bouches-du-Rhône). Espèce vendue en Europe en tant qu’animal de compagnie.
• Principaux facteurs de régulation : disponibilités alimentaires, notamment au cours de l’hiver.

Interactions avec les activités humaines.
Espèce envahissante dans tous les pays où elle a été introduite. Dégâts par écorçage des arbres et arbustes, par consommation des fruits dans les vergers, par rongement des câbles téléphoniques, des structures en bois des habitations et des tuyaux d’arrosage. En terme de biodiversité, interactions avec l’écureuil roux en Europe.

Confusion possible.
Espèce facile à distinguer de l’écureuil roux d’Europe par son pelage, mais également par ses cris très caractéristiques.

Chapuis et al. (2012). Les écureuils en France (http://ecureuils.mnhn.fr) (avril 2017).
Lurz et al. (2013). Callosciurus erythraeus. Mammalian Species, 902: 60-74.
Tamura (2012). Datasheet on Callosciurus erythraeus. CABI. http://www.cabi.org/isc

J.-L. Chapuis & B. Pisanu (MNHN), 2017

Téléchargements et liens externes

Pascal, M. & Chapuis, J.-L. 2003. L'Ecureuil à ventre rouge : Callosciurus erythraeus (Pallas, 1779). In : Pascal, M., Lorvelec, O., Vigne, J.-D., Keith, P. & Clergeau, P. Évolution holocène de la faune de Vertébrés de France : invasions et extinctions. Rapport INRA/CNRS/MNHN : 308.

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images