Cricetus cricetus (Linnaeus, 1758)

Grand hamster, Hamster commun ( Français )

(Chordata, Mammalia, Rodentia)

Informations générales

Longueur : 19,8-25,5 cm pour les mâles dont 3,9-5,9 cm de queue, et 18,1-22,0 cm pour les femelles dont 3,1-5 cm de queue.
Poids : 150-600 g.

Seule espèce du genre Cricetus, le Hamster commun est un rongeur de taille moyenne. Il a un corps trapu se prolongeant par une queue courte semée de poils courts. Ces oreilles sont petites et velues. Le Hamster commun possèdent des poches extensibles à l’intérieur des joues, appelées abajoues. Les pattes sont courtes et larges comptant cinq doigts chacune bien que le doigt interne de la patte antérieure soit réduit et ne laisse aucune marque sur l’empreinte. Cette espèce se reconnait facilement à son pelage bariolé : ventre noir, dos roux avec des taches blanches sur le museau, les joues, la gorge et les flancs à l’arrière des pattes antérieurs, extrémité des pattes blanche. Il compte 16 dents : I1/1, C0/0, P0/0, M3/3. Les mâles sont généralement plus gros que les femelles.

Le Hamster commun peut être actif à toute heure du jour, mais son activité à l’extérieur du terrier est essentiellement crépusculaire ou nocturne. Rongeur fouisseur, il passe 95% de son temps dans son terrier. Il hiberne d’octobre à mars-avril et se réveille de temps à autre pour consommer ces réserves (il a stocké en moyenne 12 kg de provision). Le sommeil débute lorsque la température de l’air atteint environ 10°C et que sa température corporelle soit descendue à 4°C. Solitaire, il ne vit en couple que lors de l’accouplement. La reproduction a lieu d’avril à aout. Polygame, le mâle visite les terriers de plusieurs femelles. La gestation dure vingt jours. La femelle met bas d’environ 7 petits de 7-8 g qui s’émancipent au bout de 3 semaines. La maturité sexuelle est atteinte vers 2-3 mois et il peut vivre jusqu’à 4-6 ans. Rongeur omnivore, ses réserves hivernales sont constituées de graines de céréales et de légumineuses mais c’est aussi un prédateur d’invertébrés et de petits vertébrés (campagnols, passereaux, lézards, couleuvres).

Originaire des steppes, il se retrouve dans des prairies steppiques et paysage agricoles. Il évite les prairies très pâturées et les milieux humides. Il est présent du niveau de la mer jusqu’à une altitude maximale de 650 m. Le domaine vital du mâle contient en général des terriers de plusieurs femelles et sa superficie est comprise entre 700 et 1 000 m2. En revanche, les domaines vitaux des mâles entre eux et des femelles entre elles ne semblent pas se recouvrir. Le Hamster commun creuse deux sortes de terriers dont l’entrée est toujours oblique. Le terrier d’été est court et peu profond (moins d’un mètre), avec une seule chambre à provision. Celui d’hiver est plus long et plus profond (jusqu’à 2 mètre sous la surface du sol) et comprend plusieurs chambres : une grande chambre centrale d’où partent plusieurs galeries, de 5 à 8 cm de diamètre, et un diverticule en cul de sac où le rongeur dépose ses excréments.

Référence : QUERE J.-P. & LE LOUARN H. 2011. Les rongeurs de France. Faunistique et biologie. Edition Quae, Versailles. 311p.

Audrey Savouré-Soubelet (UMS 2006 Patrimoine Naturel (AFB / CNRS / MNHN)), 2012

Téléchargements et liens externes

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images