Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages
Lepus timidus Linnaeus, 1758

Lièvre variable ( Français )

(Chordata, Mammalia, Lagomorpha)

Informations générales

Taille : 41-68 cm plus 4-9 cm pour la queue.

Poids : 1,4-5,8 kg

Diagnose :

Le Lièvre variable possède une tête ronde et joufflue, des yeux  bruns à bruns-rouge et de grandes oreilles avec le bout noir en toute saison. Sa queue est courte et ses pattes postérieures sont longues avec de longs doigts très poilus, qui peuvent s’écarter pour servir de raquettes. Son pelage estival est brun-gris sur son dos, brun-roux sur sa tête, et blanc sur son ventre et sa queue. Il devient blanc en hiver.

Détermination :

Simple en hiver et moyennement difficile en été et en plaine.

Espèces proches :

Confusion possible avec le Lièvre d'Europe Lepus europaeus en été dans les plaines. Les oreilles de ce dernier sont plus longues et il présente du noir sur sa queue.

Période d’observation :

Observable toute l’année mais plus facilement en hiver grâce aux empreintes qu'il laisse derrière lui. On l'observe préférentiellement la nuit, au crépuscule et à l’aube.

Biologie-ethologie :

Le Lièvre variable est sociable et peut former des groupes de 20 à 100 individus. Les combats entre mâles restent rares. Leur durée de vie est de 4 à 5 ans. Il s’accouple de mars à juin et les mises bas ont lieu de mai à août, après environ 50 jours de gestation. La femelle peut avoir 1 à 2 portées de 2 à 4 levrauts par an. Il est herbivore. Il gîte dans une dépression de terre ou de neige.

Biogéographie et écologie :

Il est présent dans les Alpes françaises. On le retrouve dans les pierriers, pelouses, pâturages et les forêts.

Référence bibliographique :

D'après Haffner P. & Savouré-Soubelet A. 2015. Sur la piste des Mammifères sauvages. Coll. L’amateur de la Nature. Dunod, Paris. 208 pp.

Martin Soubelet (), 2019

Téléchargements et liens externes

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images