Gomphus graslinii Rambur, 1842

Gomphe de Graslin (Le), Gomphe à cercoïdes fourchus (Le) ( Français )

(Arthropoda, Insecta, Odonata)

Informations générales

Les mâles de ce gomphe, noir et jaune brillant puis verdâtre, ont des cercoïdes munis d’une très forte dent latérale externe très caractéristique. Il peut se confondre avec Gomphus similimus, notamment chez les femelles.

L’espèce est endémique du sud-ouest de la France (où il est localement commun) et de la péninsule Ibérique (répandu mais rare).

Il côtoie les larges rivières et fleuves où il recherche les zones calmes, mais aussi les grandes retenues artificielles, jusqu’à 300 m d’altitude.

Les adultes s’observent facilement sur les chemins et les friches proches des cours d’eau, de mi-juin à fin-août.

Les larves s’enfouissent dans le sable fin, habituellement dans les zones d’accumulation de débris végétaux

Il est considéré comme quasi-menacé du fait de sa faible répartition et de la sensibilité de son habitat. L’aménagement et la pollution des cours d’eau constituent les menaces les plus directes pour sa survie.

Braud J. (), 2014

Téléchargements et liens externes

Bensettiti, F. & Gaudillat, V. 2004. Cahiers d'habitats Natura 2000. Connaissance et gestion des habitats et des espèces d'intérêt communautaire. Tome 7. Espèces animales. La Documentation française. 353 pp.

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images