Empusa pennata (Thunberg, 1815)

Empuse commune, Diablotin ( Français )

(Arthropoda, Insecta, Mantodea)

Informations générales

Taille/poids :
Mesure entre 50 et 67 mm, le mâle est légèrement plus petit que la femelle. Seule mante de la famille des Empusidae en France.

Diagnose :
Insecte de taille moyenne, allongée et de coloration remarquable (vert, blanc, rose, jaune mélangés). Les ailes sont développées pour le vol chez les deux sexes ; cependant, seul le mâle se déplace régulièrement en volant. Les yeux sont arrondis sans tubercules à leur extrémité. La tête porte une ‘coiffe’ caractéristique sur le haut de la tête. Les mâles ont les antennes pectinées à l’image de celles de certains papillons de nuit. Le pronotum est long et grêle. Les pattes ravisseuses sont fines et élancées, adaptées à la capture d’insectes volants. L’abdomen de la femelle est allongé et porte des expansions lobées sur le bord et le dessous. Les jeunes relèvent leur abdomen au-dessus d’eux.

Détermination :
L’espèce est facilement identifiable à partir d’une photo.

Espèces proches :
Aucune confusion possible.

Périodes d’observation :
Les adultes sont visibles de mai à septembre. Les juvéniles sont visibles l’hiver et au printemps.

Biologie – éthologie :
Empusa pennata est observable dans la végétation herbacée et arbustive. Les femelles peuvent se retrouver au sommet d’inflorescences. Les mâles s’envolent sur quelques mètres suite à un dérangement. La ponte a lieu au cours de l’été. Les éclosions ont lieu dans le même été. L’espèce passe l’hiver sous forme de jeunes protégés du froid dans la végétation. Il chasse et retrouve de l’activité au premier rayon de soleil.

Biogéographie et écologie :
Espèce méditerranéenne, sa répartition en France se limite au Midi méditerranéen, entre 0 et 1200 m d’altitude (surtout au-dessous de 700 m). On retrouve cette mante dans les herbes jusque dans les petits arbustes des milieux chauds.

Bibliographie :
Battiston, R., Picciau, L., Fontana, P. Marshall, J. 2010. Mantids of the Euro-Mediterranean Area. WBA Handbooks, 2, Verona: 1-240.
Bellmann, H. & Luquet G., 2009. Guide des sauterelles, grillons et criquets d’Europe occidentale. Les guides naturalistes. Delachaux et Niestlé. 384 p.
Giglio-Tos, E. 1927. Orthoptera. Mantidae. Das Tierreich, Berlin und Leipzig. 50, 707 p.

N. Moulin (), 2019

Téléchargements et liens externes

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images