Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages
Trichius gallicus Dejean, 1821

Trichie gauloise, Trichie de France, Trichie du rosier (Français, ETATFRA)

(Arthropoda, Hexapoda, Coleoptera)

Informations générales

Taille : 9 - 13 mm

Diagnose :
Les
Trichius sont des cétoines dont la taille et la coloration rappellent un bourdon. La tête et le pronotum sont noirs recouverts d’une dense pubescence rousse tandis que les élytres sont jaunâtres, traversés de 3 bandes noires. La première bande noire n’atteint généralement pas la suture médiane des élytres. Il existe toutefois une grande variabilité de formes chez cette espèce. Les tibias médians sont peu échancrés sur l’arête externe.

Détermination : délicate.

Espèces proches :
Confusion possible avec les autres espèces du genre
Trichius, en particulier Trichius fasciatus.

Période d’observation :
L’adulte est actif essentiellement de mai à août, avec un pic d’observation en juin.

Biologie-éthologie :
La larve se développe dans le bois mort de feuillus divers (vieilles souches). Les adultes se rencontrent sur les fleurs, en particulier les ombellifères, en journée.

Biogéographie et écologie :
Espèce occupant toute l’Europe et le Maroc. Fréquente les forêts feuillues et mixtes, les parcs et parfois les jardins. Présente et généralement commune dans toute la France et la Corse.

D’après :
PAULIAN, R. & BARAUD, J. 1982. Faune des Coléoptères de France II: Lucanoidea et Scarabaeoidea.
Encyclopédie Entomologique XLIII, Lechevalier, Paris, 473 p. 

L. Valladares (EIPurpan (UMR INRA / INPT 1201 Dynafor)), 2019

Téléchargements et liens externes

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images