Logos SINP
Stictoleptura fulva (De Geer, 1775)

Lepture fauve ( Français )

(Arthropoda, Hexapoda, Coleoptera)

Informations générales

Taille : 9,5-15 mm

Diagnose : Lepture de taille moyenne, de stature assez large. Pronotum (thorax) globuleux. Antennes et pattes entièrement noires. Élytres jaunes avec uniquement l'apex noir ; apex tronqué. Faible dimorphisme sexuel : la femelle a une stature plus large ; le mâle a des tibias légèrement arqués.

Détermination : Moyennement difficile.

Espèces proches : Ressemble aux mâles des espèces du genre Anastrangalia, en particulier Anastrangalia sanguinolenta : il s'en distingue par la forme du pronotum (étroit chez Anastrangalia) et des élytres (plus étroits et parallèles, avec la marge latérale sombre, chez A. sanguinolenta). Pseudovadonia livida est nettement plus petit et n'a pas l'apex élytral sombre. Stictoleptura hybrida et S. maculicornis ont les antennes annelées; S. rubra mâle a les pattes bicolores.

Période d’observation : Mai à août, avec un pic en juillet.

Biologie-éthologie : Biologie larvaire relativement peu connue. La larve serait saproxylophage dans des bois très décomposés de feuillus tombés au sol (chêne, hêtre, figuier et probablement polyphage). Adultes diurnes et floricoles, fréquentant de nombreux types de fleurs dans la strate herbacée (ombelles, ronces etc.).

Biogéographie et écologie : Large répartition en Europe tempérée, du Royaume-Uni à la Russie. Espèce commune et généraliste en matière d'habitat : forêts feuillues, bocages, matorrals, parcs, friches ; généralement observée dans les zones ouvertes fleuries.

J. Touroult (UMS PatriNat (AFB - CNRS - MNHN)), 2018

Téléchargements et liens externes

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images