Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages
Diversibipalium multilineatum (Makino & Shirasawa, 1983)

(Platyhelminthes, Rhabditophora, Tricladida)

Informations générales

Description

Le genre Diversibipalium, comme le genre Bipalium, est caractérisé par sa très grande taille et une tête en forme de demi-lune, beaucoup plus large que le corps. La différence entre les deux genres n’est pas visible extérieurement. Diversibipalium multilineatum mesure entre 150 et 300 mm mais les jeunes individus ne font que 10-20 mm. La couleur générale est ocre clair. La tête porte sur sa face dorsale une ligne noire médiane en forme de point d’exclamation et le cou n’est pas sombre. Le dos est de couleur ocre clair et porte cinq  bandes longitudinales espacées uniformément. La face ventrale est claire. Il existe des espèces dont la couleur est sombre, noire ou bleue, mais elles sont beaucoup plus petites (20-25 mm).

Détermination et espèces proches

L’espèce Diversibipalium multilineatum est facile à reconnaître mais peut être confondue avec l’autre espèce de Bipaliinae de grande taille, Bipalium kewense. Cependant, B. kewense n’a pas le point d’exclamation sur la tête et son cou est sombre.

Période d’observation

Diversibipalium multilineatum s’observe dans les jardins sous des pots de fleurs, des plaques, des substrats permettant de l’abriter. En hiver, les individus s’enterrent pour éviter le froid.

Biologie-éthologie

La reproduction est asexuée (par scissiparité) dans les zones où l’espèce a été introduite : la partie postérieure du corps se scinde pour laisser se séparer un fragment d’environ 20 mm de long. Ce fragment n’a pas de tête, qui repousse ensuite. Diversibipalium multilineatum est un prédateur des invertébrés du sol, en particulier les vers de terre. Il peut tuer et consommer des proies bien plus grosses que lui. Comme tous les Plathelminthes terrestres, D. multilineatum est plutôt nocturne pour éviter la chaleur sèche de la journée, mais peut être diurne en climat humide.

Écologie et distribution

Diversibipalium multilineatum est introduit en France métropolitaine, et aussi, en Europe, Suisse et Italie. Il existe aussi une autre espèce en France métropolitaine, totalement noire et très petite, rarement trouvée. Une espèce bleue électrique, de petite taille, a été trouvée à Mayotte seulement.

Interactions avec les activités humaines

Diversibipalium multilineatum est probablement arrivé par le transport de plantes en pot.

Références bibliographiques

Justine, J.-L., et al. 2018. Giant worms chez moi! Hammerhead flatworms (Platyhelminthes, Geoplanidae, Bipalium spp., Diversibipalium spp.) in metropolitan France and overseas French territories. PeerJ, 6: e4672.

J. Thévenot (UMS 2006 Patrimoine Naturel (AFB / CNRS / MNHN)) & J.-L. Justine (ISYEB, MNHN) (), 2018

Téléchargements et liens externes

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images