Logos SINP
Cirsium vulgare (Savi) Ten., 1838

Cirse commun, Cirse à feuilles lancéolées, Cirse lancéolé ( Français )

Spear Thistle (Anglais)

Cirse commun (Français, Réunion)

(Equisetopsida, Asterales)

Informations générales

Diagnose :

Herbacée vivace de 30 cm à 2,5 m. Le Cirse à feuilles lancéolées est une plante de la famille des Astéracées, assez robuste et à tige ailée, piquante. Il forme des colonies plus clairsemées et à tige plus longue en milieu fermé qu’en milieu ouvert. L’involucre, renflé à la base, mesure 2 à 5 cm. Les bractées involucrales possèdent des aiguilles piquantes de plus de 2 mm en général. Le système foliaire est piquant comme beaucoup de Cirses. Les feuilles sont pennatilobées à pennatifides avec présence de fines soies spinuleuses sur la face supérieure, glabre à tomenteuse sur la face inférieure. Les feuilles médianes caulinaires sont nettement décurrentes et les basales disparaissent à la floraison. Ses fleurs sont hermaphrodites. La pollinisation est assurée par les insectes ou par autofécondation. Les akènes sont disséminés par le vent. Les fruits des Cirses (Cirsium) sont des akènes surmontés d’une aigrette à soies plumeuses, ce qui les distinguent des Chardons (Carduus).

Détermination :

Moyennement difficile à délicate (nécessité de disséquer les fleurs).

Espèces proches :

Confusion possible avec d’autres espèces du genre Cirsium, en particulier Cirsium italicum. Le Cirse d’Italie se distingue du Cirse à feuilles lancéolées par un involucre généralement inférieur à 2 cm, doublé à l’extérieur par 3 à 7 feuilles plus grandes que lui, contre 0 à 2 pour le Cirse à feuilles lancéolées.  Attention aussi aux confusions avec des espèces du genre Carduus, dont les akènes n’ont pas de soies plumeuses.

Biologie-ethologie :

Floraison de mai à septembre.

Biogéographique et écologie :

Espèce de pâturages, pelouses, friches et ourlets mésophiles (clairières), groupements nitrophiles. Cette espèce est présente partout en Europe et en Asie.

D’après : Tison, J.-M., Jauzein, P. & Michaud, H. 2014. Flore de la France méditerranéenne continentale. Naturalia Publications, 2078 pp.

E. Oulès (UMS 2006 Patrimoine Naturel (AFB / CNRS / MNHN)), 2016

Téléchargements et liens externes

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images