Cornus sanguinea L., 1753

Cornouiller sanguin, Sanguine ( Français )

Dogwood (Anglais)

(Equisetopsida, Cornales)

Informations générales

Diagnose :

Arbrisseau de 1,5 à 3 m. Le Cornouiller sanguin est un petit arbuste de la famille des Cornaceae, à jeunes rameaux de couleur rouge sang, à feuilles entières opposées et à nervures marquées. Ses inflorescences sont terminales et disposées en corymbe. Les fleurs sont tétramères et à corolles blanches. Ces dernières persistent après dessiccation et sont donc visibles tout au long de l’année. L’extrémité des limbes ovales est brièvement mucronée. Le fruit est une drupe, de forme subsphérique, noire à maturité, au goût amère. Ses fleurs sont hermaphrodites. La pollinisation est assurée par les insectes. Les drupes sont disséminées par les animaux, qui s’en nourrissent (endozoochorie).

Détermination :

Moyennement difficile.

Espèces proches :

Peut être confondu avec le Cornouiller mâle (Cornus mas), pour peu que les jeunes rameaux ne soit pas d’une couleur rouge sang très marquée et que les fleurs soient sèches. A la différence du Cornouiller sanguin, outre les jeunes rameaux  verts ou brunâtres, les fleurs sont jaunes sur le Cornouiller mâle. Les fleurs y sont disposées en ombelles et non en corymbe. L’inflorescence est latérale et antérieure aux feuilles, on ne peut l’observer qu’à la fin de l’hiver jusqu’au début du printemps. Enfin les fruits sont rouges et non noirs.

Biologie-ethologie :

Floraison de mai à juillet. Fructification en septembre, octobre.

Biogéographique et écologie :

Espèce de fourrés, fossés en éboulis, friches, bois clairs. Cette espèce est présente principalement sur les continents européen et asiatique.

D’après : Tison, J.-M., Jauzein, P. & Michaud, H. 2014. Flore de la France méditerranéenne continentale. Naturalia Publications, 2078 pp.

E. Oulès (UMS 2006 Patrimoine Naturel (AFB / CNRS / MNHN)), 2016

Téléchargements et liens externes

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images