Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages
Drosera rotundifolia L., 1753

Rossolis à feuilles rondes ( Français )

Round-leaved Sundew (Anglais)

(Equisetopsida, Caryophyllales)

Informations générales

Le Rossolis à feuilles rondes (Drosera rotundifolia L.) est une espèce de la famille des Droseraceae. Bien que répartie sur l’ensemble du territoire français, sa présence n’est toujours que très locale et dépendante des tourbières qui sont des milieux écologiques de plus en plus rares. Si cette espèce est encore globalement bien représentée en zone de montagne, en plaine elle a considérablement régressé, du fait de la destruction de ses habitats de prédilection.

Cette plante herbacée vivace n’excède que rarement 20 cm de hauteur. Ses feuilles sont disposées en rosette, ont une forme arrondie et sont recouvertes de poils dont l’extrémité supérieure se transforme en glande, produisant un suc collant, de 1 à 2 mm de diamètre. Les fleurs sont disposées en petites grappes, parfois rameuses. Elles éclosent de mi-juin à fin-août, et sont de couleur blanche. Le périanthe est constitué d’un calice pentamère dialysépale et d’une corolle actinomophe pentamère dialypétale et marcescente. L’androcée est formé de 5 étamines. La pollinisation est essentiellement entomophile. Le gynécée est tricarpellaire à pentacarpellaire, selon les individus, et gamocarpique. Le fruit est une capsule.

Cette espèce possède des exigences écologiques très strictes. Elle ne pousse quand dans les zones de tourbières : c’est-à-dire des marais tourbeux, acides et très peu minéralisés. La disparition de ces habitats par enfrichement, leur destruction ou leur exploitation pour la récolte de la tourbe concourent à la raréfaction du Rossolis à feuilles rondes.

Comme cette espèce pousse dans des milieux naturels pauvres en éléments nutritifs (en particulier les molécules azotées), celle-ci les récupère directement sur des insectes qu’elle piège : le Rossolis à feuilles rondes est une plante carnivore. Les poils glanduleux situés sur les feuilles collent et digèrent des petites diptères et des fourmis, ce qui apporte à la plante les éléments qui lui sont nécessaires et qui ne sont pas présents dans le substrat sur lequel elle pousse.

Le Rossolis à feuilles rondes possède des propriétés antitussives : il est encore largement utilisé dans de nombreuses préparations pharmaceutiques. Il peut se confondre avec d’autres espèces du genre Drosera, mais c’est le seul à présenter des feuilles arrondies, alors que les autres plantes proches possèdent des feuilles plus ou moins allongées.

Référence bibliographique principale : COSTE H. – 1900-1906. Flore descriptive et illustrée de la France, de la Corse et des contrées limitrophes. Tome I. Paul-Klincksieck, Paris. Réédition en 1998 par la Librairie scientifique et technique Albert Blanchard, Paris : 416 pp.

Olivier Escuder (UMS 2006 Patrimoine Naturel (AFB / CNRS / MNHN)), 2013

Téléchargements et liens externes

R. BAJON, janvier 2000. In Muséum national d'Histoire naturelle [Ed]. Conservatoire botanique national du Bassin parisien, site Web. http://www.mnhn.fr/cbnbp.

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images