Logos SINP

Organismes partenaires

SFP - Société Française de Phytosociologie

Créée en 2002, la Société Française de Phytosociologie est une association loi 1901 dont les objectifs généraux sont la promotion et le développement de la Phytosociologie tant fondamentale qu'appliquée, en France et en contexte de francophonie. Ses actions sont en relation avec celles des autres associations nationales membres de la Fédération Internationale de Phytososociologie.
Le siège social de l'association est hébergé au Muséum national d'Histoire Naturelle, Service du Patrimoine Naturel, 57 rue Cuvier, 75231 Paris cedex 05.

L'association favorise toutes les actions susceptibles d'aider à la réalisation de ses objectifs, telles que :

  • le développement de la recherche cognitive et des échanges scientifiques dans le domaine de la phytosociologie ;
  • la préservation et la valorisation du patrimoine bibliographique ainsi que le rassemblement de la documentation phytosociologique publiée ou inédite ;
  • l'élaboration de synopsis (ou synthèses) (prodrome veut dire avant-propos ; c’était valable lors de la première synthèse publiée voici quelques années ; maintenant ce n’est plus un prodrome ... à méditer)  et de synsystèmes régionaux, nationaux et internationaux ainsi que l'établissement de leur correspondance avec d'autres typologies ;
  • les applications de la phytosociologie :
    • dans la réalisation d'inventaires, d'expertises et de cartographies biologiques et coenotiques ;
    • dans l'évaluation des milieux naturels et anthropisés ;
    • dans la gestion et la conservation du patrimoine phytogénétique, floristique, coenotique, paysager...
  • la rédaction d'ouvrages et de publications phytosociologiques tant scientifiques que pédagogiques ;
  • la publication de tous documents phytosociologiques de quelque niveau que ce soit : scientifique (revue, bulletin...), pédagogique, informatif...
  • l'organisation de symposiums, colloques, journées et sessions d'études et de terrain, stages de formation...

La caractérisation du tapis végétal sert aussi de base à de nombreux travaux scientifiques touchant à la dynamique des milieux à la modélisation des niches écologiques pour d’autres groupes du monde vivant (faune et fonge) et à leur approche biogéographique à diverses échelles.