Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

Parietaria judaica L., 1756

Pariétaire des murs, Pariétaire de Judée, Pariétaire diffuse ( Français )

Pellitory-of-the-wall (Anglais)

(Equisetopsida, Rosales)

Informations générales

Diagnose :

La Pariétaire des murs est une espèce de la famille des Urticacées, herbacée, vivace, au départ étalée, puis dressée, pouvant atteindre 40 cm de hauteur. Les tiges sont de couleur rougeâtre et portent des fins poils mous, leur donnant souvent une teinte grise. Ses feuilles sont alternes, ovales, avec une pointe allongée. Les fleurs sont disposées en glomérules, placés à l’aisselle des feuilles terminales. Elles possèdent un calice à quatre sépales soudés, quatre petits pétales verts, soudés à leurs bases, et quatre étamines. Sa floraison s’étale de la fin du printemps aux premières gelées. Les fruits sont des akènes de toute petite dimension.

Détermination :

La Pariétaire des murs est facile à déterminer. On la confond facilement avec la Pariétaire officinale (Parietaria officinalis L.), plus rare, souvent sur sols humides (bord de cours d’eau, sous-bois), qui ne présente pas habituellement de tiges étalées sur le sol. De même, les bractées florales ne sont pas soudées à leurs bases, alors qu’elles le sont chez la Pariétaire des murs.

Biogéographique et écologie :

En France métropolitaine, cette espèce est commune dans toutes les régions. Son habitat privilégié correspond aux zones rudérales et délaissées, comme les vieux murs en pierres, les friches et les décombres, sur des sols globalement secs récemment remaniés ou fortement nitratés.

D'après : Coste, H. 1900-1906. Flore descriptive et illustrée de la France, de la Corse et des contrées limitrophes. Paul-Klincksieck, Paris. Réédité en trois tomes en 1998. Librairie scientifique et technique Albert Blanchard, Paris.

O. Escuder (UMS 2006 Patrimoine Naturel (AFB / CNRS / MNHN)), 2016

Téléchargements et liens externes

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images