Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

Colostygia aqueata (Hübner, 1813)

Cidarie glauque (La) ( Français )

(Arthropoda, Hexapoda, Lepidoptera)

Informations générales

Taille/poids :

Envergure : 21 - 29 mm.

Diagnose :

La couleur du fond des ailes est gris verdâtre et blanchâtre. Le recto des ailes antérieures est traversé dans l'aire postdiscale par une bande blanche grisée plus ou moins dentée ; point noir discal assez discret ; ligne fine blanche et crénelée dans l'aire submarginale ; de nombreuses lignes, plus ou moins visibles selon les individus, traversent la base de l’aile. Le dessus des ailes postérieures s’éclaircit en direction de l'aire basale et certains papillons présentent une bande claire dans l'aire postdiscale.

Détermination :

En France métropolitaine, l'adulte est assez difficile à reconnaître.

Espèces proches :

L'espèce peut être surtout confondue avec Colostygia stilpna (Cidarie secrète).

Période d’observation :

Les adultes volent de fin-juin à début août (septembre-octobre).

Biologie-éthologie :

La Cidarie glauque a une génération par an avec parfois une deuxième génération partielle. L'adulte a une activité nocturne, la journée il se cache dans des endroits ombragés sur les rochers. Oligophage, la chenille se nourrit de Galium spp.,et Bartsia alpina. C'est à ce stade que l'espèce hiverne.

Biogéographique et écologie :

Européenne, elle est présente dans les montagnes méridionales, de la Sierra Nevada espagnole en passant par les Pyrénées, les Alpes, les Apennins, les Carpates et les Alpes dinariques. Xeromontagnarde, Colostygia aqueata affectionne les lisières forestières, plutôt thermophiles ainsi que les pelouses rases parsemées de rochers en altitude. Elle semble être beaucoup plus commune sur substrat calcaire. Les adultes ont une forte capacité de dispersion. On l'observe généralement entre 1000 et 2500 mètres d'altitude.

D'après :

Hausmann A. & Vidalepp J.,  2012. The Geometrid Moths of Europe, Larantiinae I. Apollo Books éditeur. Vester Skerninge, Danemark,  volume 3, 743 pp.
Collectif d'entomologistes amateurs coordonné par Roland Robineau, 2007. Guide des papillons nocturnes de France. Ed. Delachaux & Niestlé. 288 pp.

Y. Baillet (Flavia APE), 2018

Téléchargements et liens externes

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images