Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages
Falco tinnunculus Linnaeus, 1758

Faucon crécerelle ( Français )

Common Kestrel (Anglais)

(Chordata, Aves, Falconiformes)

Informations générales

Longueur 32-35 cm, envergure 71-80 cm, poids moyen 160-250 g.

Il habite une large gamme de milieux, évitant seulement les forêts denses, les montagnes dénudées et les grandes zones humides dépourvues d’arbres. Du moment qu’il puisse chasser dans des espaces ouverts et bénéficier d’un site de nid tranquille, il n’hésite pas à s’approcher de l’homme, s’installant même sur des bâtiments au cœur des grandes villes.

Le Faucon crécerelle se nourrit surtout de micromammifères, particulièrement de Campagnols, et d’oiseaux en proportion moindre. Au sud de son aire de répartition, il dépend en partie d’autres ressources telles que les insectes et les lézards. Son vol stationnaire de chasse, appelé vol en Saint-Esprit, est caractéristique. Une fois la proie localisée, il effectue normalement une descente par paliers successifs, lors lesquels il reprend son vol sur place. Il termine en piqué au sol pour la capture. La proie est presque toujours consommée au sol ou sur un perchoir, mais il arrive qu’il mange des insectes ou des petits rongeurs en vol.

L’espèce est plutôt solitaire, bien que des groupes de quelques oiseaux puissent se former lorsque les ressources sont abondantes ou lors des migrations. Le couple peut rester toute l’année sur son territoire. Il ne défend parfois qu’un tout petit secteur autour de l’aire, si bien qu’on peut trouver plusieurs couples à quelques mètres d’intervalle. Les sites de nid sont réutilisés d’une année sur l’autre. La parade a lieu bien avant la saison de reproduction, les deux partenaires montant haut dans le ciel et cerclant de concert, le mâle simulant des attaques en piqué sur la femelle. Il peut continuer même lorsque la femelle se pose et effectue d’autres types de vol acrobatique.

La ponte de 3 à 6 œufs (extrêmes 1 à 9) est déposée en avril. Le site de nid est très variable. Il s’agit généralement d’une cavité (d’arbre ou de bâtisse), d’une corniche ou de la fourche d’une branche. Il s’accommode d’anciens nids d’autres oiseaux ou de nichoirs artificiels. Si l’emplacement est dénudé, il le recouvre parfois de branchettes, de paille et de divers débris. L’incubation dure 27 à 29 jours et la couvée entière met 3 à 5 jours pour éclore. Les jeunes s’envolent à l’âge de 1 mois.

Spanneut, L. (Ecosphère, Service du Patrimoine Naturel.), 2008

Téléchargements et liens externes

Anonyme (à paraître). Cahiers d'habitats Natura 2000. Connaissance et gestion des habitats et des espèces d'intérêt communautaire. Cahiers Oiseaux (version provisoire de 2008), Ministère en charge de l'écologie - MNHN.

Anonyme (à paraître). Cahiers d'habitats Natura 2000. Cahiers Oiseaux - Bibliographie générale, 4 pages - (version provisoire de 2008), Ministère en charge de l'écologie - MNHN.

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images