Espèce

cd_nom

Fiche descriptive

Taille/poids :

Longueur totale : 13,5 à 15,5 cm. Poids : 19 à 24 g.

Diagnose :

Le mâle adulte a un plumage très contrasté, les ailes sont entièrement noires, la calotte, le manteau, et le haut de la poitrine ocre roux, le ventre et le bas-ventre blancs. Le croupion est blanc prolongé par la queue blanche, marquée d’un motif noir en forme de « T » inversé. Il existe deux formes bien distinctes chez les mâles, l’une à gorge blanche et masque noir autour des yeux (« oreillard »), l’autre à gorge noire jusqu’aux yeux (« stapazin »). Les femelles des deux formes sont très similaires et de couleurs beaucoup plus ternes.

Détermination :

Simple. Facile sur photo.

Espèces proches :

La confusion est possible avec le Traquet motteux (Oenanthe oenanthe). Chez ce dernier cependant, les mâles ont le noir des ailes moins profond et moins étendu, le dos, la nuque et la calotte gris et non ocre. Un des meilleurs critères est le noir du bout de la queue, régulier chez le Traquet motteux, remontant partiellement sur les rectrices externes chez le Traquet oreillard.

Période d’observation :

Avril à septembre.

Biologie-éthologie :

Le régime est avant tout composé d’insectes mais peut être complété de quelques baies en fin de séjour estival. La technique de chasse du Traquet oreillard consiste à se poster en affût sur un point haut et à capturer furtivement la proie au sol ou en vol.

Biogéographie et écologie :

Répartie en période de reproduction à l’est jusqu’au sud du Caucase et du golfe Persique, l’espèce suit une distribution méditerranéenne en Europe et en Afrique du Nord mais n’occupe pas les grandes îles de la Méditerranée occidentale, à l’exception de la Sicile. Le Traquet oreillard habite généralement les garrigues et des maquis bas et ouverts mais aussi parfois des zones situées en bordures de cultures extensives, de friches ou de vignobles.

Compilé par J. Comolet-Tirman à partir des Cahiers d’habitats.(UMS 2006 Patrimoine Naturel (AFB / CNRS / MNHN)), 2017

Domaines et territoires