Espèce

cd_nom

Fiche descriptive

Taille/poids :

Longueur totale : 18 cm. Poids : 60 à 65 g.

Diagnose :

Ce monticole montre une silhouette ramassée et une queue très courte. Cette queue de teinte rouge orangé avec des rectrices médianes brun foncé est agitée de tremblements, soulignant sa parenté avec nos deux rougequeues. Le mâle est vivement coloré, d’aspect tricolore. La tête et le haut du dos sont d’un joli bleu cendré. Le bas du dos et le croupion sont blancs. La poitrine présente le même orangé que la queue. Les parties supérieures de la femelle sont brunes marquées d’un léger soupçon de gris. Les parties inférieures sont d’une teinte générale plus pâle, avec des taches lancéolées.

Détermination :

Simple. Facile sur photo.

Période d’observation :

Mi-avril à septembre.

Biologie-éthologie :

L'alimentation est composée essentiellement d’insectes, capturés au cours de vols brefs à partir d’un perchoir ou alors directement après poursuite au sol. D’autres classes d’invertébrés sont inscrites au menu, ainsi que de petits vertébrés, des fruits et des baies.

Biogéographie et écologie :

L’aire de répartition est vaste depuis l’Afrique du Nord-Ouest et les régions méridionales de toute l’Europe jusqu'en Asie centrale. Le Merle de roche recherche les régions accidentées avec des éléments rocheux calcaires ou cristallins pointant superficiellement ou sous forme d’éboulis. Ces zones doivent être accompagnées de clairières de végétation assez basse, tout au plus parsemées de quelques buissons épars.

Compilé par J. Comolet-Tirman à partir des Cahiers d’habitats.(UMS 2006 Patrimoine Naturel (AFB / CNRS / MNHN)), 2017

Domaines et territoires