Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages
Chroicocephalus ridibundus (Linnaeus, 1766)

Mouette rieuse ( Français )

Black-headed Gull (Anglais)

(Chordata, Aves, Charadriiformes)

Informations générales

Longueur 34-37 cm, envergure 100-110 cm, poids 200-400 g.

La Mouette rieuse s’installe toujours près d’eaux calmes ou stagnantes, le plus souvent des lacs, gravières, canaux, rivières lentes ou estuaires. En dehors de la saison de reproduction, elle fréquente les eaux intertidales, évitant les côtes rocheuses ou trop exposées, et de plus en plus les sites intérieurs tels que les réservoirs, les décharges et les parcs urbains.

Elle se nourrit surtout d’animaux, en particulier d’insectes et de vers de terre, mais complète fréquemment son alimentation avec des végétaux et des déchets ménagers ou industriels. Elle peut être kleptoparasite et charognarde. Les méthodes et le régime varient fortement selon les localités, la saison, la disponibilité des ressources et l’apprentissage individuel. La recherche se fait en marchant, nageant ou volant à différentes hauteurs selon le type d’aliment voulu.

L’espèce est grégaire tout au long de l’année, les colonies comme les dortoirs hivernaux pouvant compter plusieurs milliers d’oiseaux. Elle est monogame et les mêmes partenaires sexuels renouvellent parfois leur association d’une année sur l’autre, mais les cas sont rares.

Le nid est fait à même le sol ou dans la végétation basse, plus rarement dans la végétation aquatique, sur des bâtiments ou des arbustes bas. C’est une simple dépression recouverte d’éléments végétaux. La ponte de 2 ou 3 œufs (rarement 1 ou 4) débute en avril. L’incubation dure 23 à 26 jours et les jeunes sont volants à l’âge de 35 jours.

Spanneut, L. (Ecosphère, Service du Patrimoine Naturel.), 2008

Téléchargements et liens externes

Yésou, P. 2003. La Mouette rieuse : Larus ridibundus Linné, 1766. In : Pascal, M., Lorvelec, O., Vigne, J.-D., Keith, P. & Clergeau, P. Évolution holocène de la faune de Vertébrés de France : invasions et extinctions. Rapport INRA/CNRS/MNHN: 229-230.

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images