Espèce

cd_nom

Fiche descriptive

Taille : 42-68 cm plus 6-13 cm pour la queue (adulte).

Poids :
3-6 kg (adulte).

Diagnose :
Le Lièvre d’Europe porte de longues oreilles se finissant par un bout noir. Le pelage dorsal varie du brun foncé au brun roux, les flancs sont plus clairs et le ventre blanc crème. Sa queue est noire dessus et blanche dessous. Il a de grandes pattes postérieures et ses yeux  sont jaune foncés.

Détermination :
Moyennement difficile à délicate en Corse ou dans le sud de la France.

Espèces proches :
Confusion possible avec le Lapin de garenne Oryctolagus cuniculus (Linnaeus, 1758) pour les novices. Les oreilles de ce dernier sont plus courtes et n’ont pas d’extrémités noires et sa silhouette est moins élancée que celle du Lièvre d’Europe. En Corse et dans le sud de la France, il peut se confondre avec, respectivement, le Lièvre corse Lepus corsicanus ou avec le Lièvre ibérique Lepus granatensis.

Période d’observation :
Observable toute l’année, préférentiellement la nuit.

Biologie-éthologie :
Le Lièvre d’Europe s’accouple de décembre à septembre. En période de bouquinage (=rut), les mâles deviennent très agressifs entre eux. La femelle met de 2 à 4 petits après 6 semaines de gestation. Elle peut avoir plusieurs portées par an. Herbivore, il s’alimente préférentiellement de plantes vertes. Il gîte à même le sol, dans une petite dépression qu’il aura creusée.

Biogéographique et écologie :
Il est présent un peu partout en Europe. On le retrouve en milieux ouverts parsemés de buissons.

Référence bibliographique :
Haffner P. & Savouré-Soubelet A. 2015. Sur la piste des Mammifères sauvages. Coll. L’amateur de la Nature. Dunod, Paris. 208 pp.

A. Savouré-Soubelet(UMS 2006 Patrimoine Naturel (AFB / CNRS / MNHN)), 2015

Domaines et territoires