Logos SINP

FR4112012 - Jarny - Mars-la-Tour

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : octobre 2018.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR4112012

Compilation : 30/04/2006

Mise à jour :

Appelation du site : Jarny - Mars-la-Tour

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 07/06/2006
  • ZPS : Dernier arrêté : 07/06/2006
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 5,86083 (E 5°51'38'')
  • Latitude : 49,10639 (N 49°06'23'')
Superficie : 8 113 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 197 m.
  • Max : 313 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : LORRAINE
DEPARTEMENT : Meurthe-et-Moselle (100%)
COMMUNES : Bruville, Doncourt-lès-Conflans, Hannonville-Suzémont, Jarny, Mars-la-Tour, Saint-Marcel, Sponville, Tronville, Ville-sur-Yron.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Autres terres arables 72%
Prairies ameliorées 15%
Forêts caducifoliées 8%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 3%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 1%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 1%

Autres caractéristiques du site

La ZPS s'étend sur la zone de contact entre la plaine de la Woëvre et le plateau lorrain.
Elle est occupée majoritairement par des cultures céréalières. Quelques prairies bordent les cours d'eau. On trouve également plusieurs boisements feuillus en marge de la zone.

Qualité et importance

Les plaines céréalières correspondent à l'aire de répartition d'une population stable de Busard cendré. La population totale de la ZPS est estimée entre 20 et 30 couples, une quinzaine de couples en moyenne étant suivis chaque année par la LPO.
Ces champs servent également de zone de nourrissage pour les Grues cendrées en halte migratoire ou en stationnement hivernant.

Le marais de Droitaumont est un milieu particulier dans lequel 88 espèces ont été recensées en 2004, dont 12 espèces de l'annexe I de la directive " Oiseaux " : la Bondrée apivore, le Balbuzard pêcheur, le Busard saint-martin, le Busard des roseaux, le Gorgebleue à miroir, le Martin-pêcheur d'Europe, le Pic cendré ainsi que le Busard cendré, la Grue cendrée, la Pie-grièche écorcheur, le Milan noir et le Milan royal.

Vulnérabilité

Le décalage entre les dates d'envol des jeunes Busards cendrés et celles des moissons constitue le principal inconvénient de l'adaptation de cette espèce aux plaines céréalières : certaines années, suivant les régions, de 40 % à 100 % de nichées peuvent être détruites en l'absence d'intervention conservatoire.