FR1110102 - Marais d'Itteville et de Fontenay-le-Vicomte

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : Mai 2021.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR1110102

Compilation : 30/04/1996

Mise à jour : 20/07/2018

Appelation du site : Marais d'Itteville et de Fontenay-le-Vicomte

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 30/04/1996
  • ZPS : Dernier arrêté : 23/12/2003
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 2,39000 (E 2�23'24'')
  • Latitude : 48,55722 (N 48�33'25'')
Superficie : 522 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 44 m.
  • Max : 54 m.
  • Moyenne : 50 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : ILE-DE-FRANCE
DEPARTEMENT : Essonne (100%)
COMMUNES : Écharcon, Fontenay-le-Vicomte, Itteville, Lisses, Mennecy, Vert-le-Petit.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts mixtes 30%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 30%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 30%
Forêt artificielle en monoculture (ex: Plantations de peupliers ou d'Arbres exotiques) 10%

Autres caractéristiques du site

La zone est composée d’une mosaïque de milieux naturels. Les eaux douces intérieures représentent 30 % de la superficie du site Natura 2000 ; les marais (végétation de ceinture), bas-marais et tourbières 30 % ; les forêts mixtes 30 % et la forêt artificielle en monoculture (plantation de peupliers ou d’essences exotiques) 10 %. 
Parmi ces milieux naturels, cinq habitats sont d’intérêt communautaire : les forêts alluviales, les marais calcaires à Cladium mariscus, les mégaphorbiaies eutrophes, les lacs eutrophes naturels et les tourbières basses alcalines. 
D’autres milieux sont d’intérêt local ou régional, comme les roselières, les boisements humides, les radeaux flottants à fougère des marais, les prairies humides.... 

Qualité et importance

Le site abrite 1 couple nicheur de Balbuzards pêcheurs ce qui en fait une zone tout à fait remarquable au plan régional et au plan national .

Vulnérabilité

La pression anthropique se manifeste essentiellement par l'implantation de nombreuses "cabanes" utilisées par les pêcheurs, ainsi que par le développement de la populiculture.