FR1112001 - Massif de Villefermoy

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : décembre 2020.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR1112001

Compilation : 31/12/2003

Mise à jour : 20/07/2018

Appelation du site : Massif de Villefermoy

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 03/11/2005
  • ZPS : Dernier arrêté : 03/11/2005
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 2,90889 (E 2�54'32'')
  • Latitude : 48,50000 (N 48�30'00'')
Superficie : 4 790 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 106 m.
  • Max : 134 m.
  • Moyenne : 115 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : ILE-DE-FRANCE
DEPARTEMENT : Seine-et-Marne (100%)
COMMUNES : Chapelle-Gauthier, Chapelle-Rablais, Coutençon, Échouboulains, Écrennes, Fontenailles, Laval-en-Brie, Pamfou, Valence-en-Brie.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 67%
Forêts mixtes 10%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 10%
Forêt artificielle en monoculture (ex: Plantations de peupliers ou d'Arbres exotiques) 5%
Zones de plantations d'arbres (incluant les Vergers, Vignes, Dehesas) 3%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 2%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 1%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 1%
Cultures céréalières extensives (incluant les cultures en rotation avec une jachère régulière) 1%

Autres caractéristiques du site

Le massif de Villefermoy appartient à la région naturelle de la Brie, constituée par un vaste plateau à dominante agricole, limité au nord par la  Marne, au sud par la Seine et se terminant au sud-est et à l'est par la côte d'Ile-de-France.  Le relief de la zone est relativement plat. Le plateau briard possède une altitude moyenne de 120 mètres environ (minimum : 106 m ; maximum : 134 m) et s'élève insensiblement en pente douce d'Ouest en Est. 
Les vallées qui entaillent le plateau argilo-siliceux sont toutes creusées dans des marnes ou des argiles. C'est au niveau de ces derniers affleurements que l'on trouve les  principales zones humides,  dont l'étang de  Villefermoy. Celui-ci est composé de 4 parties séparées par des digues :le « grand étang», l' « étang moyen», le «petit étang» et l'« étang neuf».
L’ensemble de la forêt est drainé par un réseau de fossés assez dense qui alimentent deux rus.

Qualité et importance

Le massif de Villefermoy et les forêts périphériques appartiennent à la petite région naturelle de la Brie française. Cette dernière, est constituée par un vaste plateau à dominante agricole, limité au Nord par la Marne, au sud par la Seine et se terminant au Sud-Est et à l'Est par la falaise d'Ile-de-France. Le plateau briard possède une altitude moyenne de 120 mètres environ et s'élève insensiblement en pente douce d'Ouest en Est. A côté des rivières principales comme le grand Morin ou l'Aubetin, on trouve de nombreux rus au cours lent, le plus souvent à sec en été, qui sillonnent le plateau, collectant les eaux dont les terres sont gorgées à la saison des pluies. Les mares sont nombreuses dans les cultures et dans les bois. Elles correspondent pour la plupart à d'anciens trous d'extraction de meulières qui sont remplies par les eaux atmosphériques. Le plateau est formé par du calcaire de Brie presque partout décalsifié et transformé en argile empâtant des bancs de meulière, donnant un sol compact. Les vallées qui entaillent le plateau argilo-siliceux sont toutes creusées dans des marnes ou des arghiles du Sannoisien ou du Ludien. C'est au niveau de ces derniers affleurements que l'on trouve les principales zones humides (rus et étangs de Villefermoy et de Courtenain).
Entre 1976 et 1997, un minimum de 122 espèces d'oiseaux ont été répertoriées sur l'ensemble du massif forestier de Villefermoy, dont 93 qui ont niché au moins une fois durant la période 1990-1997, ce qui représente environ 60% du peuplement avien régional. Parmi celles-ci, 26 espèces sont considérées comme remarquables au plan régional dont :
8 espèces nicheuses figurant à l'annexe 1 de la directive "Oiseaux" : Bondrée apivore, Milian noir, Martin-pêcheur d'Europe, Pic mar et Pic noir, Héron bihoreau, Pie griièche écorcheur, Cigogne noire;
20 espèces nicheuses d'intérêt régional dont les plus remarquables sont l'Autour des palombes et le Torcol fourmilier.

Vulnérabilité

La richesse ornithologique du Massif forestier de Villefermoy est actuellement encore peu menacéé. En effet, cette forêt ne fait pas l'objet d'une fréquentation très importante par le public et le réseau de chemin y est peu dense. Dans la partie domaniale, la gestion, même si elle nécessiterait d'être affinée, ne met pas en cause les espèces d'oiseaux remarquables.