Logos SINP

FR2100255 - Savart de la Tommelle à Marigny

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : juin 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR2100255

Compilation : 30/06/1995

Mise à jour : 31/10/2005

Appelation du site : Savart de la Tommelle à Marigny

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/01/2006
  • pSIC : dernière évolution : 31/01/2006
  • SIC : Première publication au JO UE : 13/11/2007
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 13/11/2007
  • ZSC : premier arrêté : 01/06/2015
  • ZSC : Dernier arrêté : 01/06/2015
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 3,83167 (E 3°49'54'')
  • Latitude : 48,66167 (N 48°39'42'')
Superficie : 286 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 88 m.
  • Max : 105 m.
  • Moyenne : 95 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : CHAMPAGNE-ARDENNE
DEPARTEMENT : Marne (100%)
COMMUNES : Gaye, Marigny.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 50%
Forêts caducifoliées 20%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 20%
Pelouses sèches, Steppes 10%

Autres caractéristiques du site

landes assises sur la craie tertiaire du bassin parisien

Qualité et importance

Vaste ensemble de pelouses situé sur un ancien aérodrome. Ce vaste savart, nom régional pour désigner les parcours à moutons, est plus ou moins embroussaillé sur les bords. C'est une des pelouses sèches les plus vastes du département de la Marne.

Vulnérabilité

Dans le cadre de la perspective de l'aliénation du terrain militaire par le ministère de la Défense, un projet pour Marigny a été élaboré avec les différents partenaires concernés ou intéressés : élus, profession agricole, associations de protection de la nature, fédération des chasseurs. Il ressort de ce projet les éléments suivants : 
- Le terrain peut faire l'objet d'une activité économique compatible avec la préservation de la biodiversité : le pâturage. L'analyse de plusieurs systèmes d'exploitation existant aux alentours montre une adéquation possible avec des préconisations relatives à la conservation des espèces et des habitats

- La pratique de la chasse peut être poursuivie en affinant les modalités de gestion (cultures à gibier, débroussaillages)  avec les enjeux de conservation des habitats.