Logos SINP

FR2100285 - Marais de la Superbe

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : septembre 2017.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 09/12/16 (à partir de la base : septembre 2015)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR2100285

Compilation : 30/06/1995

Mise à jour : 30/06/2006

Appelation du site : Marais de la Superbe

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/03/1999
  • pSIC : dernière évolution : 31/03/1999
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 27/02/2015
  • ZSC : Dernier arrêté : 27/02/2015
Texte de référence

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 3,90611 (E 3°54'21'')
  • Latitude : 48,59917 (N 48°35'57'')
Superficie : 276 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 77 m.
  • Max : 83 m.
  • Moyenne : 78 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : CHAMPAGNE-ARDENNE
DEPARTEMENT : Aube (37%)
COMMUNES : Boulages.

DEPARTEMENT : Marne (63%)
COMMUNES : Courcemain, Saint-Saturnin, Vouarces.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 38%
Autres terres arables 20%
Forêt artificielle en monoculture (ex: Plantations de peupliers ou d'Arbres exotiques) 15%
Forêts caducifoliées 11%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 11%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 5%

Autres caractéristiques du site

le marais de la Superbe est situé sur des alluvions modernes formées de sables et cailloutis présentant par endroit des zones limoneuses ou argileuses, et à d'autres des zones à tendance tourbeuse.

Qualité et importance

Le marais de la Superbe est une des rares tourbières alcalines, encore en relativement bon état, de la Champagne crayeuse.

La zone actuelle est très réduite par rapport à la surface occupée voilà une quarantaine d'années; environ deux mille hectares en 1920.

Ce marais est constitué d'une part d'une tourbière alcaline qui s'étend sur la plus grande partie et d'autre part de milieux moins tourbeux situés en aval et s'apparentant à des marais de type alluvial.

C'est une des tourbières de Champagne les plus riches au plan floristique (onze espèces protégées). Le cortège faunistique est lui aussi très important.

Vulnérabilité

Le marais est par endroits dégradé par des plantations de peupliers et ailleurs par reboisement spontané. Certaines zones on été mises en cultures ou en prairies améliorées.

La partie amont semble en meilleur état.

Le maintien d'un certain niveau de la nappe phréatique et la bonne qualité de l'eau sont les principales conditions requises pour favoriser les groupements végétaux remarquables.

L'embroussaillement est une autre source d'altération des milieux.