Logos SINP

FR2100287 - Marais de Germont-Buzancy

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : septembre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR2100287

Compilation : 30/06/1995

Mise à jour : 30/09/2007

Appelation du site : Marais de Germont-Buzancy

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/03/1999
  • pSIC : dernière évolution : 31/03/1999
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 17/10/2008
  • ZSC : Dernier arrêté : 17/10/2008
Texte de référence
Arrêté de création du 17 octobre 2008 portant décision du site Natura 2000 Marais de Germont-Buzancy (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 4,90306 (E 4°54'11'')
  • Latitude : 49,43417 (N 49°26'03'')
Superficie : 99 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 167 m.
  • Max : 171 m.
  • Moyenne : 168 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : CHAMPAGNE-ARDENNE
DEPARTEMENT : Ardennes (100%)
COMMUNES : Autruche, Germont, Harricourt.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 49%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 32%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 19%

Autres caractéristiques du site

Tourbière alcaline sur une zone de replat mal drainée, datant du tardiglaciaire et reposant sur des alluvions anciennes constituées de galets gaizeux crétacés, de clacaire jurassique alternant avec des sables et des marnes grises. 

Qualité et importance

Le marais de Germont-Buzancy est la plus vaste des tourbières alcalines du département des Ardennes et est apparenté aux tourbières de Champagne. On y note différents milieux de la Directive Habitat et plusieurs espèces des annexes II et IV de cette directive.

Vulnérabilité

Transformation de certaines parcelles, suite à des plantations de peupliers et extension de l'exploitation de la tourbe.
Les amendements apportés à certaines prairies font progressivement évoluer la végétation vers une certaine banalisation.