Logos SINP

FR2100302 - Vallée boisée de la Houille

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : septembre 2017.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 09/12/16 (à partir de la base : septembre 2015)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR2100302

Compilation : 30/06/1995

Mise à jour : 30/11/2006

Appelation du site : Vallée boisée de la Houille

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/03/1999
  • pSIC : dernière évolution : 31/03/1999
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 17/10/2008
  • ZSC : Dernier arrêté : 17/10/2008
Texte de référence

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 4,81500 (E 4°48'54'')
  • Latitude : 50,07750 (N 50°04'39'')
Superficie : 237 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 136 m.
  • Max : 299 m.
  • Moyenne : 199 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : CHAMPAGNE-ARDENNE
DEPARTEMENT : Ardennes (100%)
COMMUNES : Charnois, Chooz, Landrichamps.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 99%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 1%

Autres caractéristiques du site

cette vallée entaille des couches d'age primaire (essentiellement Cambrien) schisteux.

Qualité et importance

La vallée boisée de la Houille est un site très accidenté, situé à proximité de la frontière belge. Elle est très typique du plateau ardennais primaire. Elle est constituée de plusieurs groupements forestiers rares et en voie de disparition : érablaie à Dentaire à bulbille (seule station en Champagne-Ardenne), aulnaie riveraine à Gagée jaune (protégée au plan national), chênaie acidiphile.

Vulnérabilité

Bon état général du site, mais l'on constate des coupes sévères de la forêt riveraine (coupes à blanc suivies de plantations de peupliers ou de résineux)

Certains coteaux subissent aussi ces enrésinements.

Nécessité de maintenir les peuplements feuillus afin de maintenir plusieurs espèces protégées.