Logos SINP

FR2100302 - Vallée boisée de la Houille

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : juin 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR2100302

Compilation : 30/06/1995

Mise à jour : 30/11/2006

Appelation du site : Vallée boisée de la Houille

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/03/1999
  • pSIC : dernière évolution : 31/03/1999
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 17/10/2008
  • ZSC : Dernier arrêté : 17/10/2008
Texte de référence
Arrêté de création du 17 octobre 2008 portant décision du site Natura 2000 Vallée boisée de la Houille (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 4,81500 (E 4°48'54'')
  • Latitude : 50,07750 (N 50°04'39'')
Superficie : 237 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 136 m.
  • Max : 299 m.
  • Moyenne : 199 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : CHAMPAGNE-ARDENNE
DEPARTEMENT : Ardennes (100%)
COMMUNES : Charnois, Chooz, Landrichamps.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 99%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 1%

Autres caractéristiques du site

cette vallée entaille des couches d'age primaire (essentiellement Cambrien) schisteux.

Qualité et importance

La vallée boisée de la Houille est un site très accidenté, situé à proximité de la frontière belge. Elle est très typique du plateau ardennais primaire. Elle est constituée de plusieurs groupements forestiers rares et en voie de disparition : érablaie à Dentaire à bulbille (seule station en Champagne-Ardenne), aulnaie riveraine à Gagée jaune (protégée au plan national), chênaie acidiphile.

Vulnérabilité

Bon état général du site, mais l'on constate des coupes sévères de la forêt riveraine (coupes à blanc suivies de plantations de peupliers ou de résineux)

Certains coteaux subissent aussi ces enrésinements.

Nécessité de maintenir les peuplements feuillus afin de maintenir plusieurs espèces protégées.