Logos SINP

FR2100341 - Ardoisières de Monthermé et de Deville

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : juin 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR2100341

Compilation : 30/06/1995

Mise à jour : 30/11/2006

Appelation du site : Ardoisières de Monthermé et de Deville

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/03/1999
  • pSIC : dernière évolution : 31/03/1999
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 17/10/2008
  • ZSC : Dernier arrêté : 17/10/2008
Texte de référence
Arrêté de création du 17 octobre 2008 portant décision du site Natura 2000 Ardoisières de Monthermé et de Deville (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 4,73028 (E 4°43'49'')
  • Latitude : 49,87139 (N 49°52'17'')
Superficie : 1 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 163 m.
  • Max : 264 m.
  • Moyenne : 222 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : CHAMPAGNE-ARDENNE
DEPARTEMENT : Ardennes (100%)
COMMUNES : Deville, Monthermé.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 100%

Autres caractéristiques du site

anciennes ardoisières. Les ardoises sont dues à des dépots de sédiments argileux très fins datant de l'époque du Devillelien au Revinien (-550 millions d'années)

Qualité et importance

Les anciennes ardoisières de Deville et Monthermé forment un très vaste réseau souterrain. Nombreux micro-climats permettant le stationnement hivernal de plusieurs espèces de Chauves-souris inscrites sur la Directive Habitats.

La position de ce site, le long de la rivière Meuse est très favorable pour les Chauves souris en raison de déplacements linéaires le long du cours de la rivière, soit pour s'alimenter soit lors de déplacements inter-gîtes.

Trois sites forment cette zone : Malanthé, l'Echina et Barnabé. Ces noms correspondent aux noms des ardoisières.

Vulnérabilité

Dérangements de plus en plus importants soit par des spéléologues qui se servent de ces sites comme terrain d'entrainement à la cartographie souterraine, soit par des curieux, quelques fois naturalistes mais bruyants!, des enfants, etc...


Nombreuses traces de feux, déchets de lampe à acéthylène,...


Une ventilation importante pour le microclimat de Malhanté a été supprimée apparemment de façon volontaire (éboulement provoqué d'une galerie).