Logos SINP

FR2102001 - Anciennes carrières souterraines de Chevillon et Fontaines sur Marne

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : juin 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR2102001

Compilation : 31/01/2007

Mise à jour : 28/02/2007

Appelation du site : Anciennes carrières souterraines de Chevillon et Fontaines sur Marne

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/03/2007
  • pSIC : dernière évolution : 31/03/2007
  • SIC : Première publication au JO UE : 12/12/2008
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 12/12/2008
  • ZSC : premier arrêté : 01/06/2015
  • ZSC : Dernier arrêté : 01/06/2015
Texte de référence
Arrêté de création du 01 juin 2015 portant décision du site Natura 2000 Anciennes carrières souterraines de Chevillon et Fontaines sur Marne (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 5,14972 (E 5°08'58'')
  • Latitude : 48,54222 (N 48°32'31'')
Superficie : 23 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 300 m.
  • Max : 310 m.
  • Moyenne : 305 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : CHAMPAGNE-ARDENNE
DEPARTEMENT : Haute-Marne (100%)
COMMUNES : Chevillon, Fontaines-sur-Marne.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 95%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 5%

Autres caractéristiques du site

le site est composé d'un ensemble de 4 carrières souterraines 

Qualité et importance

ces quatre cavités sont liées à un réseau de cavités dont une grande partie est en région Lorraine et sont incluses dans le site Natura 2000 "les carrirèes du Perthois" FR4100247. Les petits rhinolophes constituent une même population hivernante estimée à 480 individus au total.

Vulnérabilité

Les individus hivernants sont sensibles au dérangement. Il convient de limiter la fréquentation humaine en hiver.