Logos SINP

FR2300128 - Vallée de l'Eure

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR2300128

Compilation : 31/12/1995

Mise à jour : 14/09/2017

Appelation du site : Vallée de l'Eure

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 30/04/2002
  • pSIC : dernière évolution : 30/12/2006
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 12/12/2008
  • ZSC : premier arrêté : 26/12/2008
  • ZSC : Dernier arrêté : 26/12/2008
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 1,14694 (E 1°08'48'')
  • Latitude : 49,17611 (N 49°10'33'')
Superficie : 2 697,22 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 12 m.
  • Max : 140 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : HAUTE-NORMANDIE
DEPARTEMENT : Eure (100%)
COMMUNES : Acquigny, Ailly, Amfreville-sur-Iton, Arnières-sur-Iton, Autheuil-Authouillet, Boisset-les-Prévanches, Boncourt, Boulay-Morin, Brosville, Caillouet-Orgeville, Cailly-sur-Eure, Canappeville, Chambray, Cormier, Croisy-sur-Eure, Croix-Saint-Leufroy, Croth, Épieds, Évreux, Ézy-sur-Eure, Fains, Fontaine-sous-Jouy, Gadencourt, Garennes-sur-Eure, Hardencourt-Cocherel, Haye-le-Comte, Heudreville-sur-Eure, Hondouville, Houetteville, Houlbec-Cocherel, Irreville, Ivry-la-Bataille, Jouy-sur-Eure, Louviers, Ménilles, Merey, Mesnil-Jourdain, Mesnil-sur-l'Estrée, Montaure, Muzy, Neuilly, Normanville, Pacy-sur-Eure, Parville, Pinterville, Plessis-Hébert, Rouvray, Saint-Vigor, Vacherie, Vaux-sur-Eure.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 81%
Pelouses sèches, Steppes 15%
Zones de plantations d'arbres (incluant les Vergers, Vignes, Dehesas) 2%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 1%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 1%

Autres caractéristiques du site

La vallée d'Eure constitue un couloir creusé dans le plateau crétacé du bassin parisien orienté sud nord. Les pentes de la vallée présentent des pelouses sur rendzine.
Alors que le climat haut normand est de type océanique tempéré, le sud de la vallée d'Eure se caractérise par un climat d'affinité méridionale (seulement 600mm de précipitations par an,températures estivales et ensoleillement nettement supérieur au reste de la Haute Normandie). L'orientation sud nord de la vallée et le caractère calcicole des pentes, permettent une remontée de ces influences méridionales tout le long de la vallée.

Qualité et importance

La vallée d'Eure possède sur ses deux versants des pelouses et bois calcicoles exceptionnels sur les plans botanique et entomologique. Ils constituent en effet des sites remarquables à orchidées (habitat prioritaire d'intérêt communautaire) et abritent plusieurs insectes d'intérêt communautaire dont Callimorpha quadripunctata, espèce prioritaire.

Outre ces espèces, les coteaux abritent de nombreuses espèces protégées et rares au niveau régional et national.

En plus de ce grand intérêt patrimonial, la vallée possède un intérêt biogéographique. Elle constitue en effet un couloir de remontée des influences méridionales et continentales. La vallée est ainsi pour plusieurs espèces la station la plus septentrionale ou occidentale et elle assure la transition entre l'aire du mésobromion et celui du xerobromion.

Le site est éclaté, et ne comprend que des bois et pelouses, le milieu interstitiel étant de médiocre qualité (cultures, urbanisation). Toutefois, le maintien de l’ensemble de ces pelouses et bois est nécessaire pour préserver la continuité biologique entre les différents éléments ; il est essentiel à la pérennité et au maintien de la biodiversité de l’ensemble.

Vulnérabilité

Les pelouses calcaires sont menacées par l'embrousaillement lié à leur abandon.
Les milieux forestiers sont peu menacés du fait des fortes pentes sur lesquelles ils se développent.