Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

FR2302005 - L'Abbaye de Jumièges

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : décembre 2019.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 28/11/19 (à partir de la base : octobre 2018)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR2302005

Compilation : 31/12/2005

Mise à jour : 16/07/2019

Appelation du site : L'Abbaye de Jumièges

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 28/02/2006
  • pSIC : dernière évolution : 28/02/2006
  • SIC : Première publication au JO UE : 12/11/2007
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 12/11/2007
  • ZSC : premier arrêté : 23/06/2014
  • ZSC : Dernier arrêté : 23/06/2014
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 0,82056 (E 0�49'14'')
  • Latitude : 49,43167 (N 49�25'54'')
Superficie : 0,07 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 17 m.
  • Max : 0 m.
  • Moyenne : 19 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : HAUTE-NORMANDIE
DEPARTEMENT : Seine-Maritime (100%)
COMMUNES : Jumièges.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 100%

Autres caractéristiques du site

Le site est constitué par le souterrain de l'abbaye de Jumièges. Il s'agit d'une construction en pierre de craie, datant du 12ème siècle. Une partie du souterrain est effondrée. La colonie mixte de reproduction (murin à oreilles échancrées, grand rhinolophe) se situe dans une salle souterraine du XII ème au niveau d'une "glacière" construite au XVIII ème siècle.

Qualité et importance

Colonie de reproduction mixte de grand rhinolophe et de murin à oreilles échancrées, majeure pour la Haute Normandie (plus de mille individus).
Site d'hibernation pour quelques grands murins.

Vulnérabilité

La colonie se porte bien et est actuellement est protégée par le statut monument historique de la construction et la fermeture du souterrain au public. Par ailleurs, la conservatrice de l'abbaye prend en compte les exigences liées à la survie de la colonie.
Un problème risque de se posait dans le cas de travaux de réhabilitation de la salle souterraine. De même le guano de la colonie risque d'endommager à terme la glacière audessus de laquelle s'est installée la colonie, qui date du XVIII ème siècle et est elle-même monument historique.