Logos SINP

FR2302010 - La Vallée de l'Iton au lieu-dit Le Hom

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR2302010

Compilation : 31/01/2007

Mise à jour :

Appelation du site : La Vallée de l'Iton au lieu-dit Le Hom

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/03/2007
  • pSIC : dernière évolution : 31/03/2007
  • SIC : Première publication au JO UE : 12/12/2008
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 12/12/2008
  • ZSC : premier arrêté : 14/06/2011
  • ZSC : Dernier arrêté : 14/06/2011
Texte de référence
Arrêté de création du 14 juin 2011 portant décision du site Natura 2000 La Vallée de l'Iton au lieu-dit Le Hom (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 1,11694 (E 1°07'0'')
  • Latitude : 49,12583 (N 49°07'32'')
Superficie : 31 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 31 m.
  • Max : 37 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : HAUTE-NORMANDIE
DEPARTEMENT : Eure (100%)
COMMUNES : Vacherie.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Autres terres arables 45%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 33%
Forêts caducifoliées 16%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 5%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 1%

Autres caractéristiques du site

Situé dans le lit majeur de l'Iton, le site est constitué par les terrains non bâtis situés au nord d'une boucle dessinée par la rivière.
Il présente une mosaïque de prairies méso-eutrophes au sein desquelles se situent les mares fréquentées par le sonneur, de bois meso-hygrophiles et de zones habitées. 

Qualité et importance

Seule station du crapaud sonneur à ventre jaune de Haute Normandie.  La population, très restreinte, apparaît en isolat par rapport aux autres populations françaises. Il s'agit en fait d'une population relictuelle, l'espèce étant signalée en Haute Normandie et notamment dans la vallée de l'Iton au début du XXème siècle.

Vulnérabilité

La faiblesse des effectifs et sa situation en isolat rend très vulnérable la population de sonneur à ventre jaune du site. Outre le fait d'assurer le maintien des activités d'élevage présentes sur le site, il serait nécessaire d'entreprendre une gestion restauratrice, notamment en multipliant les mares favorables à l'espèce et en favorisant le retour à la prairie des secteurs limitrophes à la station.
Les principaux risques de dégradation sont:
- l'abandon de l'élevage avec transformation des prairies et disparition des mares
- l'urbanisation