Logos SINP

FR2302011 - les cavités de Tillières-sur-Avre

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR2302011

Compilation : 31/01/2007

Mise à jour : 28/02/2011

Appelation du site : les cavités de Tillières-sur-Avre

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/03/2007
  • pSIC : dernière évolution : 31/03/2007
  • SIC : Première publication au JO UE : 12/12/2008
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 12/12/2008
  • ZSC : premier arrêté : 29/08/2012
  • ZSC : Dernier arrêté : 29/08/2012
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 1,04806 (E 1°02'53'')
  • Latitude : 48,75694 (N 48°45'24'')
Superficie : 16,12 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 133 m.
  • Max : 159 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : HAUTE-NORMANDIE
DEPARTEMENT : Eure (100%)
COMMUNES : Tillières-sur-Avre.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Autres terres arables 80%
Forêts caducifoliées 15%
Prairies ameliorées 4%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 1%

Autres caractéristiques du site

Le site est constitué par un réseau de cavités constitué d'anciennes carrières souterraines creusées dans la craie cenomanienne.
Les ouvertures se trouvent à flan de falaise au sommet de laquelle se situe une citadelle médiévale.
Outre les cavités, le site englobe les terrains situés devant les entrées qui constituent des zones de nourrissage pour les animaux. 

Qualité et importance

La présence d'environ 150 à 200 individus fait de ce site un des sites d'hibernation de chauves-souris les plus importants de l'Eure.
La fréquentation du site par les chauves-souris ne cesse d'augmenter depuis quelques années, sans doute du fait d'une protection plus grande des entrées contre la fréquentation humaine.

Vulnérabilité

Très grande sensibilité à la fréquentation humaine (grottes facilement accessibles).
Une éventuelle urbanisation des secteurs situés (projet de lotissement) devant les entrées des cavités constitue une menace forte pour le site.