Logos SINP

FR2400553 - Vallée du Loir et affluents aux environs de Châteaudun

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : septembre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR2400553

Compilation : 31/08/1994

Mise à jour : 13/09/2017

Appelation du site : Vallée du Loir et affluents aux environs de Châteaudun

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/03/1999
  • pSIC : dernière évolution : 30/07/2003
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 29/11/2011
  • ZSC : Dernier arrêté : 29/11/2011
Texte de référence
Arrêté de création du 29 novembre 2011 portant décision du site Natura 2000 Vallée du Loir et affluents aux environs de Châteaudun (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 1,40472 (E 1°24'16'')
  • Latitude : 48,11472 (N 48°06'52'')
Superficie : 1 310 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 95 m.
  • Max : 160 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : CENTRE
DEPARTEMENT : Eure-et-Loir (100%)
COMMUNES : Alluyes, Autheuil, Bazoches-en-Dunois, Bonneval, Charray, Châteaudun, Civry, Cloyes-sur-le-Loir, Conie-Molitard, Cormainville, Courbehaye, Donnemain-Saint-Mamès, Douy, Ferté-Villeneuil, Flacey, Fontenay-sur-Conie, Fresnay-l'Évêque, Guilleville, Langey, Lanneray, Marboué, Mée, Moléans, Montboissier, Montigny-le-Gannelon, Nottonville, Prasville, Saint-Christophe, Saint-Denis-les-Ponts, Saint-Hilaire-sur-Yerre, Saint-Maur-sur-le-Loir, Saint-Pellerin, Thiville, Varize, Villiers-Saint-Orien, Ymonville.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 26%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 22%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 18%
Pelouses sèches, Steppes 18%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 9%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 4%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 2%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 1%

Autres caractéristiques du site

Le Loir et ses affluents drainent le plateau céréalier de la Beauce et reposent à l'Est, sur les calcaires de Beauce et à l'Ouest, sur l'argile à silex sur craie.
Aux coteaux sur calcaire, grès et silex, s'associent des tourbières alcalines et divers types de prairies.

Qualité et importance

Présence de formations des eaux courantes remarquables sur les rivières de la Conie et de l'Aigre avec le Potamot de Berchtold et une mousse, la Fontinale. Ces rivières à débit très variable en étroite relation avec les variations de la nappe phréatique accueillent des formations des eaux calmes eutrophes avec la Grenouillette, l'Utriculaire commune et une bryophyte, Ricciocarpos natans.

Formations tourbeuses, de type neutro-alcalin, accueillant un cortège varié d'espèces protégées sur le plan régional : Marisque, Thélyptère des marais.

Localement, sur le réseau hydrographique, présence de sites favorables à la reproduction de poissons comme le Chabot ou la Bouvière (inscrits à l'Annexe II de la directive Habitats).

Le site comporte un cortège de muscinées remarquables tels que Riccia ciliata, Sphaerocarpos texanus, Dicranum spurium et Dicranum montanum, Cephaloziella douinia et Cephaloziella baumgartneri, Lejeunea ulicina, Neckera crispa, Seligeria paucifolia et doniana, Gymnostomum calcareum, Pottia recta, Reboulia hemisphaerica, Ptilidium pulcherrinum, Southbya nigrella, Fissidens gracilifolius.

Prairies maigres abritant, selon l'humidité du sol, un cortège riche en Laîches et Oenanthes, ou en Oeillets des Chartreux et Scilles d'automne. 

Pelouses d'orientations et de pentes variées, riches en espèces thermophiles en limite d'aire de répartition (Cardoncelle douce), en Orchidées et en nombreux insectes singuliers (Zygènes, Lycènes, Ascalaphe à longues cornes, Mante religieuse).

Présence de landes à Buis.

Grès permettant le développement de groupements allant des végétations pionnières des roches siliceuses aux landes à Ajoncs.

Les massifs forestiers engendrent du fait de la variété des sols, une mosaïque de formations allant de la chênaie-hêtraie à Houx à la chênaie thermophile calcicole. 

Les coteaux en exposition Nord présentent des chênaies charmaies sur pente ou en fond de vallon, riches en espèces (Gagée jaune, Scille d'automne, Corydale solide, nombreuses fougères, Isopyre faux-pigamon et Potentille des montagnes en limite d'aire de répartition).

Populations de chauves-souris connues depuis le XIXème siècle hibernant dans les galeries et les caves d'anciennes marnières.

Vulnérabilité

Fermeture des milieux marécageux.
Baisse du niveau de la nappe phréatique entraînant un assèchement des marais.
Eutrophisation des pelouses.
Boisement lent des landes par disparition du pâturage.