Logos SINP

FR2400564 - Coteaux calcaires riches en chiroptères des environs de Montoire-sur-le-Loir

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR2400564

Compilation : 31/12/1994

Mise à jour : 24/08/2017

Appelation du site : Coteaux calcaires riches en chiroptères des environs de Montoire-sur-le-Loir

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 30/04/2002
  • pSIC : dernière évolution : 30/09/2018
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 16/11/2012
  • ZSC : premier arrêté : 24/03/2014
  • ZSC : Dernier arrêté : 24/03/2014
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 0,79355 (E 0°47'36'')
  • Latitude : 47,77700 (N 47°46'37'')
Superficie : 28,5 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 63 m.
  • Max : 128 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : CENTRE
DEPARTEMENT : Loir-et-Cher (100%)
COMMUNES : Montoire-sur-le-Loir, Thoré-la-Rochette, Troo.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 47%
Forêts caducifoliées 20%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 15%
Autres terres arables 13%
Pelouses sèches, Steppes 5%

Autres caractéristiques du site

Coteaux calcaires de la vallée du Loir occupés par de nombreuses galeries à flanc de coteaux (anciennes extractions de pierre et caves).

Qualité et importance

Le site regroupe : 
- un ensemble de galeries souterraines utilisées par les chauves-souris en hibernation. On y recense 10 espèces présentes dont six inscrites à l'Annexe II de la directive Habitats. L'espèce la mieux représentée est le Murin à oreilles échancrées (population stable depuis 15 ans). La population de Grand Murin ainsi que celle du Grand Rhinolophe sont en régression.
- une pelouse sur calcaire représentative des formations des coteaux du Loir-et-Cher.

Vulnérabilité

L'état de conservation des galeries et du réseau souterrain est satisfaisant mais certaines cavités, les cafforts en particulier, mériteraient d'être mis à l'abri de tout dérangement.
Pour leur maintien dans un état satisfaisant, notamment concernant leur importante diversité en orchidées, il est impératif de maintenir un entretien régulier des pelouses calcicoles et de veiller à contenir la strate arbustive déjà bien représentée aux alentours.