Logos SINP

FR2410022 - Champeigne

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : septembre 2018.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR2410022

Compilation : 30/11/2001

Mise à jour : 04/05/2017

Appelation du site : Champeigne

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 25/04/2006
  • ZPS : Dernier arrêté : 22/11/2017
Texte de référence
Arrêté de création du 22 novembre 2017 portant décision du site Natura 2000 Champeigne (zone de protection spéciale)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 0,96667 (E 0°58'00'')
  • Latitude : 47,22500 (N 47°13'30'')
Superficie : 13 733 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 75 m.
  • Max : 125 m.
  • Moyenne : 95 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : CENTRE
DEPARTEMENT : Indre-et-Loire (100%)
COMMUNES : Athée-sur-Cher, Azay-sur-Indre, Bléré, Chambourg-sur-Indre, Chanceaux-près-Loches, Chédigny, Cigogné, Cormery, Courçay, Dolus-le-Sec, Genillé, Liège, Luzillé, Reignac-sur-Indre, Saint-Quentin-sur-Indrois, Sublaines, Tauxigny.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Autres terres arables 92%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 3%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 2%
Forêts caducifoliées 2%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 1%

Autres caractéristiques du site

La zone est partagée en deux sous-ensembles disjoints, de part et d'autre de la vallée de l'Indre. Le milieu est constitué d'un plateau, installé sur des calcaires lacustres et majoritairement agricole. Les cultures principales sont le blé, le maïs, le colza, les orges de printemps et d'hiver, le tournesol et le pois. On trouve également des jachères.

Qualité et importance

L'intérêt de ce site repose essentiellement sur la présence en période de reproduction des espèces caractéristiques de l'avifaune de plaine telles que l'Outarde canepetière, l'Oedicnème criard, la Caille des blés, les perdrix, les alouettes, les bruants, mais également les rapaces typiques de ce genre de milieux (Busards cendré et Saint-Martin).

L'Outarde canepetière, oiseau en très forte régression dans les plaines céréalières du centre-ouest de la France, est un hôte privilégié et emblématique de la Champeigne. Ce site conserve en effet l'un des deux derniers noyaux reproducteurs de l'espèce en région Centre-Val de Loire, avec des effectifs de 20 à 30 mâles chanteurs. De nombreuses actions ont été mises en place en faveur de la conservation de l'avifaune de plaine et de cette espèce en particulier, tant au niveau national que local et qui s'appuie sur des mesures agri-environnementales (implantation de couverts végétaux favorables aux insectes comme aux oiseaux).

Vulnérabilité

Le maintien de l'avifaune de plaine est en particulier tributaire de la disponibilité en ressources alimentaires (produits végétaux, insectes, micro-mammifères, ...) et en couvert végétal.