Logos SINP

FR2500092 - Marais du Grand Hazé

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : mai 2019.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR2500092

Compilation : 30/11/1995

Mise à jour : 15/04/2019

Appelation du site : Marais du Grand Hazé

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/03/2002
  • pSIC : dernière évolution : 31/03/2002
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 09/08/2006
  • ZSC : Dernier arrêté : 09/08/2006
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : -0,38861 (W 0°23'18'')
  • Latitude : 48,69861 (N 48°41'54'')
Superficie : 167,41 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 203 m.
  • Max : 206 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : BASSE-NORMANDIE
DEPARTEMENT : Orne (100%)
COMMUNES : Bellou-en-Houlme, Briouze.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 89%
Forêts caducifoliées 6%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 5%

Autres caractéristiques du site

Elément remarquable du patrimoine naturel, le Grand-Hazé constitue le plus grand marais du département de l'Orne, offrant un superbe paysage marécageux. Il occupe une cuvette creusée par le réseau hydrographique où les eaux des ruisseaux s'accumulaient autrefois, générant un sol tourbeux. Aujourd'hui, le marais subit encore des inondations hivernales importantes et conserve une grande richesse liée à la diversité et l'étendue des milieux.

Qualité et importance

Motivation pour la liste des autres espèces importantes de flore et de faune (rubrique 3.3) : 
     - protection réglementaire au niveau national ou régional.

Vulnérabilité

- Processus naturel de boisement, préjudiciable à long terme au maintien des richesses floristiques et faunistiques.
- Intérêt écologique directement lié à la préservation de la qualité des eaux des bassins alimentant les ruisseaux du Val du Breuil et de la Source Philippe ainsi que de l'impluvium du marais proprement dit.
- Abandon des prairies humides privées souvent d'accès difficile.