Logos SINP

FR2500094 - Marais alcalin de Chicheboville-Bellengreville

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : décembre 2017.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR2500094

Compilation : 30/11/1995

Mise à jour : 08/09/2017

Appelation du site : Marais alcalin de Chicheboville-Bellengreville

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/12/1997
  • pSIC : dernière évolution : 30/10/2009
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 10/01/2011
  • ZSC : premier arrêté : 08/10/2010
  • ZSC : Dernier arrêté : 08/10/2010
Texte de référence
Arrêté de création du 08 octobre 2010 portant décision du site Natura 2000 Marais alcalin de Chicheboville-Bellengreville (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : -0,21194 (W 0°12'42'')
  • Latitude : 49,11556 (N 49°06'56'')
Superficie : 154 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 18 m.
  • Max : 19 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : BASSE-NORMANDIE
DEPARTEMENT : Calvados (100%)
COMMUNES : Bellengreville, Chicheboville, Moult, Vimont.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 100%

Autres caractéristiques du site

Installé sur les calcaires tendres du Jurassique, le site est composé en grande partie d'un marais tourbeux alcalin. Il s'intègre dans un vaste ensemble calcicole de même identité paysagère, géologique et bioclimatique. Peu accessible, il présente une mosaïque de milieux : mares et fossés, vaste cladiaie, roselières, mégaphorbiaies. La majeure partie est occupée par des surfaces à dominante boisée.

Qualité et importance

Motivation pour la liste des autres espèces importantes de flore et de faune (rubrique 3.3) : 
     - protection réglementaire au niveau régional.

Vulnérabilité

Ce site subit peu de pression anthropique dans la mesure où il est en grande partie boisé. On note toutefois une déprise agricole au niveau des prairies humides relictuelles. Quelques dépôts suvages sont à noter en bordure du marais.
Pour ce qui concerne la gestion hydraulique, une étude va être lancée en 2009 pour comprendre le fonctionnement du marais.