Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

FR2500096 - Monts d'Eraines

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : décembre 2019.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 28/11/19 (à partir de la base : octobre 2018)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR2500096

Compilation : 30/11/1995

Mise à jour : 21/11/2019

Appelation du site : Monts d'Eraines

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/12/1997
  • pSIC : dernière évolution : 30/12/2006
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 12/12/2008
  • ZSC : premier arrêté : 02/10/2014
  • ZSC : Dernier arrêté : 02/10/2014
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : -0,12528 (W 0�07'31'')
  • Latitude : 48,94111 (N 48�56'27'')
Superficie : 318,14 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 65 m.
  • Max : 145 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : BASSE-NORMANDIE
DEPARTEMENT : Calvados (100%)
COMMUNES : Bernières-d'Ailly, Damblainville, Épaney, Perrières, Versainville.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 80%
Pelouses sèches, Steppes 12%
Forêt artificielle en monoculture (ex: Plantations de peupliers ou d'Arbres exotiques) 8%

Autres caractéristiques du site

Au sein d'une campagne très artificialisée, les Monts d'Eraines constituent un ensemble remarquable de formations calcaires du Jurassique. Les expositions sud et sud-ouest sur des pentes souvent fortes déterminent un ensoleillement important. Il en résulte un couvert végétal typiquement calcicole en mosaïque et à forte diversité. Le vallon des Rouverets et le coteau de Mesnil-Soleil comptent parmi les plus riches pelouses calcicoles de Basse-Normandie.

Qualité et importance

Motivations pour la liste des autres espèces importantes de flore et de faune (rubrique 3.3) : 
     - protection réglementaire ;
     - populations remarquables d'orchidées.

Vulnérabilité

- Dynamique de fermeture des pelouses par le brachypode penné puis par les ligneux, préjudiciables à moyen terme à la préservation de la flore originale.
- Transformation et artificialisation des espaces boisés (résineux).