Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

FR2502003 - Carrière de la Mansonnière

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : décembre 2019.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 28/11/19 (à partir de la base : octobre 2018)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR2502003

Compilation : 30/09/2000

Mise à jour : 16/07/2019

Appelation du site : Carrière de la Mansonnière

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 30/09/2000
  • pSIC : dernière évolution : 30/09/2000
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 08/10/2010
  • ZSC : Dernier arrêté : 08/10/2010
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 0,76056 (E 0�45'38'')
  • Latitude : 48,41750 (N 48�25'02'')
Superficie : 0,17 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 135 m.
  • Max : 135 m.
  • Moyenne : 135 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : BASSE-NORMANDIE
DEPARTEMENT : Orne (100%)
COMMUNES : Rémalard.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 100%

Autres caractéristiques du site

La géologie du site repose sur deux formations de craies réparées par une surface indurée. La couche inférieure dénommée "craie glauconieuse" a subi les attaques de l'eau souterraine, provoquant ainsi une dissolution de la craie, matérialisée par des fissures puis des galeries. Un réseau karstique de 700 m de mètres de lond a ainsi été mis en exergue.

Qualité et importance

Cette grotte abrite cinq espèces de chiroptères reconnues d'importance communautaire. L'importance des populations recensées, associée à la présence d'habitats favorables à ces espèces font de cette grotte un site privilégié pour maintenir ces individus.

Vulnérabilité

-entrée de la grotte actuellement condamnée avec passage inadapté pour le libre accès des chiroptères.

-menaces sur habitats participant à la fonctionnalité du milieu : paysages semi-ouverts, lisières, boisements feuillus, prairies, friches et vergers.

-pratiques agricoles peu respectueuses du milieu : agriculture intensive, labourage, pesticides