Logos SINP

FR2510037 - Chausey

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : octobre 2018.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR2510037

Compilation : 30/06/1988

Mise à jour : 30/09/2008

Appelation du site : Chausey

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 30/06/1988
  • ZPS : Dernier arrêté : 06/01/2005
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : -1,78611 (W 1°47'09'')
  • Latitude : 48,85222 (N 48°51'07'')
Superficie : 82 426 ha.
Pourcentage de superficie marine : 100 %
Altitude :
  • Min : -25 m.
  • Max : 26 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : BASSE-NORMANDIE
DEPARTEMENT : Manche
COMMUNES : Granville.

REGION : BRETAGNE
DEPARTEMENT : Ille-et-Vilaine
COMMUNES : Cancale.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Mer, Bras de Mer 95%
Rivières et Estuaires soumis à la marée, Vasières et bancs de sable, Lagunes (incluant les bassins de production de sel) 1%
Galets, Falaises maritimes, Ilots 1%
Marais salants, Prés salés, Steppes salées 1%
Dunes, Plages de sables, Machair 1%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 1%

Autres caractéristiques du site

Bien qu'au point 2.5, la superficie marine (non couverte par une région NUTS) indiquée est de 100%, il existe en fait une petite partie terrestre, correspondant à l'archipel des îles Chausey. Cette partie terrestre représente un peu moins de 0,1% de la surface du site.

Qualité et importance

Information supplémentaire sur les oiseaux de l'Archipel des Iles Chausey : Grand cormoran dont race continentale sur critères morphologiques et nidification plus précoce.
 Aigrette garzette présent toute l'année, non nicheur.Sterne caugek : occasionnelle - une quarantaine de couples en1994.
 3 espèces de Plongeons en passage. 
Ce site est le premier site français pour la nidification de Cormoran huppé, Goéland marin, Huitrer-pie, et Tadorne de belon.
 Aussi le seul site français de nidification de Harle huppé (1 couple).


Zone marine au large des îles Chausey : 
Le site, en contact avec le littoral breton orienté nord, le littoral normand orienté ouest et la Baie du Mont Saint-Michel, présente une fréquentation régulière et importante d'oiseaux marins dont certains sont d'importance communautaire, migrateurs pour l'essentiel ou visés dans l'annexe 1 de la Directive Oiseaux.
Des échanges de populations d'oiseaux entre le site Natura 2000 intégrant Chausey, d'une part, et la Baie du Mont Saint-Michel, d'autre part, sont attestés et témoignent de la complémentarité des deux secteurs sur le plan ornithologique.

Espèces nicheuses :
De nombreuses espèces sont présentes l'été, lors de leur période de nidification. En contact direct avec des sites de nidification connus et faisant déjà l'objet d'une gestion durable, la zone marine du site Chausey DO constitue une zone très fréquentée par ces espèces nicheuses, notamment pour l'alimentation.
Avec près de 2000 couples de Cormoran huppé, Chausey héberge plus de 1% des effectifs mondiaux nicheurs de cette espèce. 
Egalement, le Grand Cormoran niche régulièrement sur Chausey ainsi que le Goéland marin (750 couples environ). 
Notons aussi que le Tadorne de Belon (une cinquantaine de couples), le Goéland argenté (en fort déclin), le Goéland brun (en petit nombre) et la Sterne pierregarin se reproduisent à Chausey.
L'archipel constitue par ailleurs le seul site français de nidification régulière pour le Harle huppé.
On peut remarquer également la présence des Fous de Bassan, provenant de la colonie de reproduction des Sept Iles,  qui viennent pêcher dans ce secteur.

Espèces en migration, en estivage ou en hivernage :

Le site abrite des stationnements de Macreuses noires hivernantes et migratrices, en complément des 6000 à 15000 individus régulièrement recensés en Baie du Mont Saint-Michel. De même, la présence du Puffin des Baléares qui stationne au large de Carolles avec des effectifs pouvant atteindre 2000 individus (comme à la mi-septembre 1997 par exemple) est avérée sur le site. 
Parmi les espèces hivernantes, on peut également citer l'Eider à duvet, le Harle huppé (une centaine d'individus à Chausey), les Plongeons catmarin, arctique et imbrin, les Grèbes huppé et esclavon, la Bernache cravant (200 individus environ à Chausey), le Guillemot de Troïl et le Pingouin torda. Il est à noter que pour ces 2 dernières espèces, le site constitue par ailleurs une zone d'élevage et de nourrissage des jeunes.
De plus, en migration peuvent être observés le Puffin des anglais, les Sternes caugek et pierregarin, la Guifette noire. Les Mouettes mélanocéphale et pygmée sont aussi présentes en période inter-nuptiale.

Vulnérabilité

Quelques débarquements intempestifs de plaisanciers sur les îlots en période de nidification malgré l'interdiction. Pression de la pêche artisanale et plaisancière à évaluer.

Zone marine étendue : Concernant la zone marine, un certain nombre d'activités anthropiques s'y exercent (pêche professionnelle et de loisirs, sports nautiques, activités portuaires...) qu'il conviendra d'identifier plus finement dès la phase de gestion. Leurs effets sur la conservation des populations d'oiseaux d'intérêt communautaire, qu'ils soient positifs, négatifs ou neutres, restent à apprécier par l'amélioration des connaissances dans le cadre de l'élaboration puis de la mise en œuvre du document d'objectifs du site ou de l'évaluation des incidences des éventuels projets à venir.